FR Login
FR

8 choses à ne pas faire ou dire à un discours de mariage

Les discours reviennent à la mode. En effet, la tendance étant de copier fortement les traditions anglo-saxonnes, on se remet donc à un certain formalisme. Si on y réfléchit bien, ce n’est pas vraiment un mal car cela prend le pas sur les sacro-saints jeux débiles et embarrassants, qui transforment le plus parfait des mariages en foire d’empoigne ! Seulement voilà, il y a certains codes à respecter dans l’art du discours que je m’empresse de vous divulguer afin d’éviter les impairs et les faux pas.

Discours de mariage : tout un art... - Photo : Fran Russo

◊ Si vous n’êtes pas un très proche des mariés : parents, frères et sœurs, témoins ou meilleurs amis de tous les temps, … abstenez vous ! En effet, personne ne comprendra que la petite cousine avec qui vous avez partagé une balançoire durant quelques après-midi il y a des lunes se lève pour faire un discours ! Cela n’est pas bien venu et au final tout le monde s’en fout et vous passerez pour une truffe ! Si vous avez un message – même et surtout gentil – à l’égard des mariés, le livre d’or est à votre disposition.

◊ Vous (le marié) avez confié la tâche ultra-importante à votre témoin de faire un discours en votre honneur. Avant de lui confier cette tâche, assurez-vous qu’il sera capable de le faire et donnez-lui quelques directives afin qu’il ne dérape pas sur des terrains sur lesquels vous ne voudriez pas qu’il aille. Avant qu’il ne démarre son discours, assurez-vous qu’il n’est pas trop bourré et qu’il arrivera jusqu’au bout sans faillir !

◊ Si l’un des mariés a invité un ou une de ses ex avec qui il est resté en bons termes, celui ou celle-ci doit rester sagement dans son coin, aussi invisible et silencieux (se) que possible ! On exclut donc la possibilité de lui octroyer le droit de s’exprimer ouvertement devant toute l’assistance !

Pas question d'improviser un discours de mariage - Photo : Fran Russo

◊ Ce n’est pas le moment de régler ses comptes non plus ! Les 50€ que vous aviez prêté au marié il y a mille ans et qu’il a oublié de vous rendre, le petit ami que la marié vous a piqué au lycée, le fait que vous avez finalement toujours été jalouse de la mariée qui n’est finalement pas tant que ça votre meilleure amie, … toutes ces piques sont à éviter, à moins que votre but depuis le début soit de ruiner cette belle journée. Si vous êtes les parents de l’un des mariés, on évite de faire un discours qui mette mal à l’aise le nouveau conjoint de votre enfant chéri, ou ses parents et de présenter la note aux mariés du genre : «j’ai payé pour tout ça et on ne m’a même pas demandé mon avis !»

◊ Dans le même esprit, on évite de dire tout haut ce que l’on pense tout bas à savoir que la robe de la mariée ne lui va pas du tout, que la couleur du costume du marié jure avec ses chaussures, que la salle ne vous plaît pas et que le repas est tout juste acceptable ! Vous êtes venus pour quoi exactement ?!

◊ L’objectif des discours consiste à dire des choses gentilles et à formuler des vœux de prospérité au jeune couple. Aussi, si vous avez le sentiment que cette union ne passera pas l’année, vous avez l’obligation d’être aussi hypocrite que possible dans votre discours et de dire à quel point vous pensez que ce couple est un exemple pour tous. Si vous ne vous en sentez pas capable, abstenez vous de prendre la parole !

Bien préparé, pesé et mesuré, votre discours de mariage aura son succès ! - Photo : Fran Russo

◊ Si vous êtes les mariés et que vous vous lancez dans un discours, sachez que les deux bons moments pour le faire sont : au moment de l’entrée des mariés avant le dîner et au moment de la pièce montée. Vous avez plusieurs choix : le marié peut faire l’apologie de sa nouvelle et merveilleuse épouse et la remercier de l’avoir épousé tout en mesurant la chance qu’il a d’avoir dans sa vie un être aussi parfait. En général, cela fait pleurer la mariée et sa maman et beau-papa est rassuré sur les intentions de son nouveau gendre. Il est également bienvenu de faire un discours dans lequel vous remerciez tous vos invités d’être venus pour partager cette belle journée avec vous, mais également tous vos excellents prestataires sans lesquels vous ne seriez arrivés à rien. En effet, ce n’est pas parce que vous payez que tout est normal. L’excellence est remarquable et il est toujours agréable de le souligner.

◊ Enfin, si on vous a demandé de faire un discours et que vous n’avez rien préparé, il vaut mieux le dire plutôt que de vous lancer dans des histoires sans queue ni tête et qui dureront des heures pour au final lasser tout le monde. J’ai eu le cas l’an dernier avec le frère du marié qui a fait un discours de presque une demi-heure et qui a raconté toutes les frasques qu’il a faite avec son frère pendant leur enfance ! Passionnant !

Bref, vous l’aurez compris, les discours de mariage, cela peut être drôle, émouvant, surprenant, solennel, mais dans tous les cas, ils doivent être bien préparés, pesés et mesurés, dits par les bonnes personnes au bon moment et de la bonne façon et vous aurez toutes les chances pour que cela se passe bien !!!

Bon courage !

Photos : Fran Russo


Auteur invité : Dominique Garay 

Experte en Organisation de Mariages – DG Organisation

Vous êtes un professionnel du mariage et voulez écrire sur Zankyou? Contactez-nous

Surtout laissez-nous vos commentaires et partagez vos idées et bonnes adresses sur le forum mariage.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus