FR Login
FR

Avoir confiance en soi, la clé pour être bien dans sa tête… Et dans son coeur !

Alors que la société nous enjoint à “être nous-même”, à “nous affirmer”, à “s’assumer”, difficile de trouver sa place quand on n’a pas forcément une âme de féministe guerrière audacieuse. Du coup, il semblerait que le manque de confiance en soi soit devenu le mal du siècle : vous êtes timide et réservé ? Vous manquez sûrement d’amour. Vous êtes pudique et introverti ? C’est indubitablement le signe d’une manque d’estime de soi. Utilisé à toutes les sauces – et parfois à tort et à travers – il y a pourtant de vrais cas et moments dans la vie le manque de confiance peut nous pénaliser ou nous freiner. En amour comme dans notre vie sociale en général, comment avoir confiance en soi ?

Vous aussi, vous avez vécu ce moment où, sur le point de conquérir un charmant jeune homme, un poste de travail, ou tout simplement en société, vous vous faites gentiment devancer – et écraser – par une compétitrice plus habile, plus directe, et surtout beaucoup plus sûre d’elle. Pourtant, ce ne sont pas les atouts qui vous manquaient. Alors, vous avez comme l’impression de vous trouver dans une bulle qui vous rend invisible et insupportable, et aimeriez tout faire pour en sortir, et plaire à vos congénères.

Photo : Florian Maguin

Thibaut, auteur du blog Profiter du monde, décrit ces symptômes dans lesquels vous vous reconnaîtrez peut-être : “Quand on a un problème de confiance, on doute sur tout, on se pose des questions sur nous-mêmes, on ne sait pas comment se comporter. On aimerait réaliser certaines choses mais on se sent un peu bloqué. Avoir confiance en soi semble une chose naturelle chez certaines personnes, et semble tellement loin chez d’autres…

Mais d’où vient le manque de confiance en soi ? Le Docteur Frédéric Fanget, auteur du livre Je me libère (édition Odile Jacob), explique que le manque de confiance en soi peut-être aussi bien d’origine biologique que dû à des facteurs culturels, éducatifs et sociétaux : “déjà chez les tous petits bébés, on voit que certains ont une hypersensibilité à des jouets différents. Après, le domaine de l’éducation, le milieu ne nous donnent pas forcément confiance en nous. La confiance en soi résulte aussi d’un facteur éducatif : on peut l’avoir acquise et la perdre. Des gens qui ont confiance en eux peuvent totalement perdre cette assurance suite à des événements.”

Photo : Christelle Pétard

Comme le résume dans une formule imagée le psychanalyste Moussa Nabati, “la confiance en soi, ce n’est pas un problème de papier peint, mais de fondations.Gian Laurens, sociopsychologue auteur d’un abécédaire d’affirmation de soi (120 mots clefs pour s’émanciper – Éditions Le Souffle d’Or), le rejoint dans cette analyse : “A un moment, à force de brimades et d’humiliations, il devient plus facile de se conformer ou de se soumettre plutôt que de lutter pour s’affirmer.

La bonne nouvelle, c’est que le manque de confiance en soi, n’est pas une fatalité !

Le Dr Frédéric Fanget l’assure, “on peut retrouver confiance en soi à tout âge !” Cette démarche requiert toutefois de se retrousser les manches, de mettre les mains dans le cambouis de son propre fonctionnement, et d’agir de manière active et quotidienne sur ses comportements. Il y a 3 clefs a cette reconquête, explique-t-il : “mieux s’aimer, agir et prendre sa place parmi les autres.”

Photo : Maxime Décarsin

Agir sur ces trois volets permettra, peu à peu, d’agir sur notre estime de nous-même :

1. Mieux s’aimer : il s’agit de “sortir des pensées négatives qu’on ‘traîne’ depuis l’enfance (je ne suis pas capable, je suis nul…). On peut traiter cette aspect via des thérapies cognitives (qui agissent sur la pensée). Concrètement, ça consiste à essayer de taire au quotidien ces pensées négatives et à se pencher sur ce qui fonctionne plutôt bien.”

2. Agir : “Les problèmes de confiance en soi reposent sur l’action. La deuxième étape consiste donc à définir un plan d’actions, avec pour commencer des actions à sa portée afin de se mettre d’emblée dans une dynamique de réussiteLes gens qui manquent de confiance en eux sont leur pire ennemi…”

3. Prendre sa place parmi les autres : Autrement dit exister, mais sans pour autant écraser l’autre.” Un travail de réaffirmation de soi dans le juste équilibre.

Photo : Maxime Décarsin

Et l’amour dans tout ça ? Dans notre vie amoureuse, avoir confiance en soi est primordial. D’ailleurs, on observe parfois que des personnes pourtant assurées perdent totalement leurs moyens dans le domaine de l’intime. Pour le Docteur Frédéric Fanget, c’est normal, car dans les autres domaines de la vie (social, professionnel, amical), on montre une “face publique de nous”, tandis que “le domaine de l’intime implique de révéler qui je suis vraiment, et du coup de se révéler nul.”

En pratique, il est aussi tout à fait possible d’apprendre à avoir confiance en soi, et à plaire, sans pour autant se rendre dans un cabinet. Isabelle Filliozat, auteure de Fais-toi confiance, conseille notamment de commencer par “repérer ses zones de confiance” : “Même en ayant le sentiment de manquer totalement de confiance en nous, il y a forcément des zones de sécurité dans notre vie, des parties de nous que nous aimons, des domaines dans lesquels nous nous débrouillons bien.” Le Dr Frédéric Fanget recommande notamment de “tenir un journal où on note des actes positifs : on relit tout à la fin de la semaine, et on essaye de se concentrer sur l’émotion que l’on ressent, la fierté notamment, en se laissant pénétrer.” Ces petits exercices pratiques permettent, entre autre, de se rendre compte de nos faiblesses, de nos défauts, mais aussi de nos qualités : “on a tous des points forts et points faibles, on est comme des médailles à 2 faces.”

Photo : Maxime Décarsin

Et Thibaut, notre blogueur, comment a-t-il fait ? “J’ai toujours été quelqu’un d’assez réservé et froid, et je sais que la première impression que je donne est celle d’une personne timide. Depuis tout gamin j’ai toujours eu cette image-là, et encore aujourd’hui les gens que je rencontre pensent ça au premier abord. Pourtant je fais des efforts pour changer cette image depuis des années ! Mais apparemment les gens continuent à avoir cette première impression. La différence entre le Thibaut d’il y a 10 ans et le Thibaut d’aujourd’hui, c’est que j’ai accepté cette image. Aujourd’hui, je l’assume et j’en ris !”

Avoir confiance en soi et commencer à être résolument heureux ? On vous lance le défi ! Et en plus on vous donne un petit coup de pouce de départ avec ces 61 chansons qui vont vous rendre heureux !

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

En savoir plus

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus