FR Login
FR

Cocktails de mariage : comment éviter de prendre des kilos ?

Vanessa est la reine des bons conseils ! Après avoir parlé de la rétention d’eau, des kilos qui nous gênent avant le mariage et des moyens de se régaler sans excès à un mariage, notre experte diététicienne s’attaque aux cocktails alcoolisés.  

Photo : Karimage

Vous avez compris qu’il ne sert à rien de se priver de manière excessive, que tout est une question d’équilibre, d’écoute de son corps, de ses sensations de faim et de satiété et enfin et de régularité. Vous mettez en place petit à petit tous mes bons conseils et sur le plan de l’alimentation, vous commencez à maitriser ! L’alimentation… OK ! Mais euh, les boissons, notamment alcoolisées, c’est vrai qu’on n’en a jamais trop parlé !

Mesdames, mesdemoiselles, je me dois d’être honnête. La consommation excessive de boissons alcoolisées, très énergétiques, est souvent à l‘origine d’une prise de poids ou peut en tout cas limiter la perte de poids. Vous trouverez dans cet article, ce qu’il faut savoir sur les boissons alcoolisées et quelques conseils pour limiter, sur votre ligne, ses effets :

Les boissons alccolisées sont très énergétiques

Obtenues par fermentation des sucres naturels des jus de fruits, de céréales ou par distillation, elles sont de fait riches en alcool et en glucides avec 1g d’alcool = 7 kcal et 1 g de glucides = 4 kcal. Cela sans compter les sucres ajoutés des liqueurs à la mode, les jus de fruits, sirops ou sodas qui entrent dans la composition des cocktails.

Photo : La paire de Cerises

De l’énergie facilement stockée

L’énergie apportée par les aliments provient des protéines, des lipides (les matières grasses) et des glucides (les sucres) qu’ils contiennent. Le corps utilise cette énergie pour assurer ses fonctions vitales et permettrent une activité physique voire sportive. Les calories apportées par l’alcool, quand à elle, à défaut d’être utilisées par l’organisme, vont être oxydées rapidement et entrainer le stockage des graisses et des sucres. La consommation d’alcool favorise ainsi l’accumulation des graisses et surtout au niveau du ventre. En plus de cela, les habitudes sont souvent à associer au vin le fromage, aux apéritifs les biscuits, chips, olives et cacahuètes… qui vont vite faire grimper l’addition calorique.

L’alcool augmente l’appétit

L’alcool stimule l’appétit. C’est prouvé, plus on boit plus on a faim. Et comme il faut éviter de boire le ventre vide, on a toujours à grignoter à proximité ce qui n’aide pas à se limiter.

Photo : Julien Navarre

L’alcool n’est pas indispensable à l’organisme !

Contrairement aux nutriments dont nous parlions précedemment (les protéines, les lipides, les glucides) et aux micronutriments (vitamines et minéraux) l’alcool ne nous nourrit pas. Consommées en excès, les boissons alccolisées favorisent de nombreux troubles sur la santé : des maladies du foie, des problèmes cardio vasculaires, des carences vitaminiques

Si vous cherchez à perdre du poids ou que vous surveillez au quotidien votre ligne, vous avez vraiment tout intérêt, en plus des risques pour la santé, à limiter votre consommation d’alcool. Boire doit rester un plaisir occasionnel et convivial.

Photo : Comme 1 Envie

En pratique, voici quelques conseils :

1. Privilégiez les boissons alcoolisées qui contiennent le moins d’alcool et de sucre possible et toujours en quantité modérée : le vin rouge, blanc ou rosé, secs plutôt que doux ou cuits, le champagne ou le cidre plutôt bruts que doux.

2. Evitez les alcools forts et les liqueurs.

3. N’oubliez pas que tout ce que vous rajoutez à votre boisson est souvent très riche en sucres donc en calories : jus de fruits, sodas, sirop de menthe, de grenadine, de citron, sucre de canne…

4. Préférez les boissons light dans la réalisation de vos cocktails, un Whisky Coca Light sera toujours moins calorique qu’un Whisky Coca traditionnel.

5. Vous pouvez ajouter des glaçons à vos boissons ou de l’eau pétillante pour les diluer au maximum.

6. Ayez toujours un verre d’eau pour la soif et réservez la boisson alcoolisée pour le plaisir en prenant bien soin de boire lentement et de déguster.

7. Servez vous dans des petits verres !

Et quelques exemples :

  • 1 verre de cidre (150 ml) = 50 Kcal
  • 1 verre de vin rouge, blanc ou cuit à 10° (150 ml) = 80/100 Kcal
  • 1 flûte de champagne (100 ml) = 80 (brut) à 150 (sec) Kcal
  • 1 whisky (40 ml) = 100 Kcal
  • 1 dose de pastis (40 ml) = 105 Kcal
  • 1 bière (330 ml) = 125 à 200 Kcal
  • 1 Martini (80 ml) = 128 Kcal
  • 1 vodka orange (150 ml) = 163 Kcal
  • 1 verre de gin (80 ml) = 177 Kcal
  • 1 bloody mary (150 ml) = 211 Kcal
  • 1 verre de kir (150 ml) = 225 Kcal
  • 1 verre de muscat (150 ml) = 240 Kcal

Vous souhaitez relire les articles de Vanessa ? C’est par ici.

logoContacter Vanessa Bedjaï-Haddad
Paris 3ème et 16ème
Tél: 06.60.61.17.53
www.vbh-dieteticienne-nutritionniste.com

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

En savoir plus

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus