FR Login
FR

Découvrez l’histoire et le magnifique mariage de Rachael et Nicolas entre le Pays de Galle et la Haute-Savoie

La rencontre entre Rachael et Nicolas tient à plusieurs jeux de hasards. D’heureux jeux de hasard qui ont engendré une belle histoire d’amour marquée il y a quelques temps par un grand mariage à Chamonix. Et c’est bien de ce mariage dont nous souhaitons vous parler aujourd’hui avec, à l’appui, de sublimes photos prises par le photographe de talent Sylvain Bouzat. Pour ce récit plein d’humour, Nicolas s’est donc replongé dans ses doux souvenirs…Allez hop, c’est parti pour découvrir les coulisses de ce mariage multiculturel, entre le Pays de Galle et la Haute-Savoie.

Crédits : Sylvain Bouzat

La rencontre

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Pour que Nicolas et Rachael se rencontrent, il aura fallu une succession de petits hasards dont les mariés se réjouissent maintenant. Nicolas, le marié, nous raconte après nous avoir avoué que la soirée était -très- alcoolisée : “Rachael était en vacances à Chamonix avec ses amis : une décision de dernière minute. Chamonix n’était pas la destination choisie mais une annulation et un poster de la vallée accroché depuis des années sur l’un des murs de sa maison ont déterminé le choix. Malgré une dernière journée de ski bien chargée, elles ont décidé de sortir faire la fête pour leur dernière soirée dans la vallée. De mon côté, à peine rentré d’un déplacement professionnel, j’avais appelé les copains pour une virée en ville.”

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Après quelques verres, Nicolas et sa bande arrivent donc dans la fameuse boîte qui changera le cours de sa vie : “Le choucas”. A noter que depuis, Le Choucas s’est transformé en magasin de sport. “Of course, Chamonix bien sûr” note Nicolas. Il poursuit en nous parlant d’un flash sur cette belle blonde au coin du bar “Je l’invite à danser une, deux, quinze fois avant de changer de tactique et de lui proposer plutôt un verre. Banco!!! Mademoiselle étant Galloise, je l’ai prise par les sentiments. Après une super soirée à faire connaissance et à se trouver plein de points de communs, le soleil a fini par se lever et la belle est montée dans la citrouille : Easybus puis easyjet et elle est retournée dans son pays natal. Mais parce qu’il fallait plus qu’un flaque d’eau pour nous séparer, me voici quelques semaines plus tard au Pays des Dragons Rouges. A partir de là, l’histoire s’écrit…”

Crédits : Sylvain Bouzat

La demande 

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

“A genoux bien sûr !! Des détails ? ok”. Alors que Nicolas pense enfin avoir trouvé un travail au Royaume-Uni, il est finalement parachuté au pays de l’Oncle Sam au lieu de celui du Big Ben. Pendant quatre mois, cette expérience le conforte dans ses sentiments :Rachael est la bonne. “Loin des yeux peut-être…mais rien à faire des proverbes ! Je saute donc sur l’occasion de vacances à l’île Maurice, un couché de soleil sur un petite plage du nord de l’île, seuls sur le sable, les yeux dans l’eau… je m’égare… le soleil touche l’horizon, de même que mon genou droit touche le sable. Un caillou précieux dans une boite en velours et une question fermée qui ne laisse pas de place au doute. Bref, quelques larmes plus tard et c’était la fin d’une journée mais le début d’une histoire.”

Les préparatifs du mariage

Crédits : Sylvain Bouzat

Des préparatifs qui ne seront pas du gâteau si l’on en croit le marié qui lance sur le ton de l’humour : “Tuer ma mère est-il passible d’une peine de prison? Si oui, de combien? Bref, pas que des jours facile.”

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Nicolas et Rachael se sont mariés à Chamonix mais bien évidemment, ils ont hésité avec le Pays de Galle. Ce qui a fait pencher la balance ? “Les opportunités étaient plus nombreuses pour la vallée Savoyarde. De plus, nous avons eu l’immense chance d’avoir été entourés par une famille très impliquée dans la vie locale ce qui nous a ouvert des portes et nous a permis de travailler avec des amis de la famille. C’est toujours plus sympa. Mais comme on peut se l’imaginer, concilier deux cultures aussi différentes que les nôtres n’a pas été chose facile. Par exemple, le vin d’honneur n’existe pas au Royaume-Uni mais est indispensable dans une petite ville comme Chamonix. Alors que faire? trouver un juste milieu pour que tout le monde trouve sa place sans submerger ou contraindre l’une ou l’autre famille. L’organisation depuis le Royaume-Uni aura aussi été compliquée, ce qui nous aura valu quelques allers-retours en EasyJet et beaucoup d’e-mails et de coups de téléphone. Mais nous y voici !”.

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Le Jour-J

Crédits : Sylvain Bouzat

 

Crédits : Sylvain Bouzat

 

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

 

En un mot un seul : “De la be-bom”.

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Nicolas n’a qu’un regret : Que cette journée soit passée trop vite. Certes, il y a eu du stress et des “prises de tête”, mais pour Nicolas il ne fait aucun doute, c’était le plus beau jour de sa vie de couple. Le jour J, pas de trace de ce stress qui a caractérisé les semaines précédentes. Et pour cela, il remercie son “équipe de témoins et de demoiselles d’honneur au top du top“. Ce jour J, il était “fantastique“.  Il explique “Certains disent « C’est le plus beau jours de votre vie ! »… Mais oui, bien sûr, pour les romantiques mielleux peut-être… Mince, il avaient raison ! Quelle joie de voir toutes ces personnes venant de si loin se côtoyer, rigoler, chanter et danser ensemble: le bonheur !! Tout ces mois de prise de tête et de stress semblent si loin maintenant, et cela en valait largement la peine. Juste une regret : ne pas pouvoir ralentir le temps qui passe et profiter un peu plus de cet instant. Heureusement, notre chasseur d’image nous laisse des souvenirs superbes que même Alzheimer ne vaincra pas…”

Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat
Crédits : Sylvain Bouzat

Si vous avez été séduits par le mariage de nos deux tourteraux, n’hésitez pas à contacter leurs prestataires : Photographe : Sylvain Bouzat // Robe de la mariée : Jenny Packham // Wedding Planner : Haute Wedding // Chaussures de la mariée : Rachel Simson // Costume du marié : Reiss // Chaussures du mariée : Barker // Noeuds papillon : Swagger & Swoon // Faire part design : Véronique Deshayes // Décoration florale : Les Jardins  de Talèfre // Traiteur : Le Grand Hôtel du Montenvers // Bagues de mariage : Smooch Rings //Coiffure de la mariée : Le Salon de Chamonix // Musique et DJ : Sébastien Fillion // Musique live : Les Farates (frère du marié)

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus