FR Login
FR

« Et si on se mariait ? » : Le joli jour plein de simplicité d’Anaïs et Sébastien dans le Nord de la France

Anaïs et Sébastien se sont connus au collège, et après dix ans de relation, avaient une idée bien précise de leur mariage idéal. C’est donc près de chez eux, dans une grange rénovée du nord de la France qu’ils se sont dit « oui ». Ils nous racontent à tour de rôle toute l’émotion et le bonheur qu’ils ont ressentis ce jour là. Maxime Décarsin a su en capturer avec talent tous les moments forts, que nous découvrons à travers ses photos.

La rencontre

Nous nous sommes rencontré il y a 11 ans au collège ! Nous avions une amie en commun qui nous a permis de nous rencontrer, nous avons eu un coup de cœur l’un pour l’autre … mais chacun de notre coté. Aucun n’osait avouer à l’autre ce qu’il ressentait ! C’est Sébastien qui, après plusieurs semaines a avoué ses sentiments sans un mot, d’un simple baisé. Depuis on ne s’est plus jamais quittés !

Photo: Maxime Décarsin

La demande

La demande? Quelle demande ?  Il a suffit d’un regard un soir dans notre appartement, d’une discussion qui tournait autour de nos 10 ans de relation que nous allions fêter un an plus tard, et une phrase lancée par Sébastien: « Et si on se mariait ? » et c’était lancé. 14 mois plus tard nous étions mari et femme !

Photo: Maxime Décarsin

Les préparatifs 

Nous avons tardé à nous lancer dans les préparations et 6 mois avant le mariage rien n’était fait. Nous avions pourtant tout en tête, après presque 10 ans de relation nous en avions parlé ensemble des dizaines de fois et nous savions a quoi notre mariage devez ressembler  C’est à dire à nous ! Le maître mot était donc de faire ce que l’on avait envie… Au diable les coutumes, les habitudes et autres héritages du passé: on fera comme on décidera ! Exit donc la cérémonie religieuse, place à une cérémonie laïque, pas  de sortie de la maison des parents pour Anaïs mais d’une maison d’hôte, « Le Rêve Bleu » à Crespin. Bien que nous nous soyons pris moins de 6 mois avant, nous avons trouvé certains de nos prestataires assez rapidement. Le photographe, Maxime Decarsin, nous l’avons trouvé début janvier. On a eu un coup de cœur pour son travail et il ne nous a pas fallu longtemps pour nous engager avec lui !

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

En ce qui concerne le lieu de réception le choix a été compliqué.  Finalement c’est un peu par hasard que nous avons pris connaissance d’une salle de réception située à 5 min de chez nous, il s’agissait d’une grange rénovée avec de grandes baies vitrées, une cour intérieure verdoyante… Nous nous sommes décidés très vite: il nous ressemblait, à la fois avec du cachet et proche de chez nous.  Le lieu idéal !

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

Lors de la préparation du mariage le gros obstacle auquel nous avons du faire face a été la préparation de la cérémonie laïque. Nous n’avions jamais assisté à une cérémonie de ce type et ne savions pas comment aborder la chose. Pour cela nous nous sommes fait aider par Marie Claire qui est officiante de cérémonie, elle nous a permis de structurer nos attentes et nos désirs afin de créer de toutes pièces une cérémonie qui nous ressemble.

Le jour J

Sébastien

Le stress des préparations s’est effacé dès mon réveil le jour J, après le petit déjeuner pris à la maison d’hôte avec ma future épouse. Je suis parti direction … Carrefour ! Encore quelques détails a régler, j’ai donc passé ma matinée à faire les derniers achats et à écumer tous les magasins de farces et attrapes afin de trouver des accessoires nécessaire au photobooth prévu pour la soirée. Portable en silencieux je n’ai pas entendu les 172 appels de ma mère qui se demandait ou j’étais passé! Finalement, j’étais parfaitement à l’heure, le bouquet en main afin d’aller chercher ma future femme à la maison d’hôte où elle m’attendait…

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

Premier moment d’émotion la sortie de la maison familiale au bras de ma Mère sous un tonnerre de pétards (de coutume dans le Nord). De voir tous les gens que j’aime être là pour nous m’a beaucoup ému.

Deuxième moment d’émotion l’un des plus important de la journée, je la vois enfin ! Ce moment est gravé à jamais dans ma mémoire, malgré les dizaines de personnes présentes à ce moment là j’avais l’impression que nous étions que deux. Elle était parfaite, tellement belle, au moment où je l’ai vu, j’ai repensé à toutes les choses que l’on a pu faire ensemble à toute ces années de bonheur, les larmes me sont montées sans que je puisse les retenir … du pur bonheur ! La cérémonie a été pour moi l’un des moments fort de cette journée. Partager notre amour devant tous nos proches a été fabuleux. Un vrai moment d’échange et d’émotion ponctué de musique, je pourrais en parler pendant des heures !

Photo: Maxime Décarsin

Bien entendu, le moment le plus émouvant pour moi a été d’écouter les vœux que m’avait écris ma femme.  Un moment que je n’oublierai jamais, il m’arrive même parfois de relire ses vœux juste pour le plaisir.

Ensuite je me suis laissé porter lors de cette journée… Tout a été parfait mais tout est passé tellement vite ! C’était la plus belle journée de ma vie et également celle qui est passée le plus vite !

Anaïs

Après le petit-déjeuner que nous avons pris ensemble, je me suis occupée de mes préparatifs à moi, afin d’essayer d’être parfaite à ses yeux. (même si je savait que je l’étais déjà, sinon nous n’en serions pas la!).  Ma journée a débuté chez le coiffeur ou j’ai passé plus de 2 heures à me faire coiffer en essayant de me détendre. Après avoir fini de me préparer, j’ai attendu mon père et lorsqu’il est entré dans la pièce, lui comme moi n’avons pu retenir nos larmes, C’était un moment très fort pour moi, c’était la première fois que je voyais mon père pleurer et quel bonheur que ce soit des larmes de joie!

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

A partir de ce moment j’étais tellement stressée et impatiente que j’essayais d’entendre le coup de canon qui devait être tiré de la maison de mes beaux parents, car je savais que c’était le moment ou Sébastien sortirait de chez lui, mais je ne l’ai jamais entendu. Je n’arrêtai pas de répéter à mon père :  » on y va? », il n’en pouvait plus de m’entendre répéter cela. Et puis, nous sommes descendus dans le hall d’entrée, j’ai alors senti le stress monter encore plus, je serrais le bras de mon père très fort. Et la, nous avons eu le coup d’envoi pour sortir. L’émotion était à son comble, je saluais toutes les personnes telle la Reine d’Angleterre tout en essayant de retenir mes larmes.

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

Voir toutes ces personnes que nous chérissons là autour de nous, les yeux rivés sur nous, mon dieu que c’est déboussolant. Après avoir fini de saluer la foule, j’ai tourné la tête et la je l’ai vu, mon futur mari. Il était tellement beau, j’étais heureuse et stressée de savoir ce qu’il pensait de moi même si au fond il me dit toujours que je suis belle. Puis il m’a serré dans ses bras et m’a dit à l’oreille : « Tu es magnifique ».  La cérémonie laïque fut une cérémonie merveilleuse ou humour, amour, joie et émotion étaient au rendez-vous. Je n’ai  pas pu retenir mes larmes en écoutant les merveilleux vœux de mon mari qui retraçaient parfaitement notre passé et parlaient de notre futur. Après avoir fait rire, pleurer et chanter nos invités nous nous sommes rendus sur le lieu de réception ou les festivités ont commencées. Tout s’est déroulé parfaitement, jusque tard dans la nuit. Nous nous sommes dit que la journée avait filé à une vitesse folle. Nous sommes rentrés à 5h30 à la chambre d’hôte épuisés mais tellement heureux, nous étions depuis ce jour une famille.

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

Quelques jours après notre mariage, nous sommes allés faire avec Maxime une séance photos au bord du lac d’Annecy. Nous sommes tombé amoureux de ce lac que nous avons connu en vacances… Ces photos  nous laissent un souvenir merveilleux.

Photo: Maxime Décarsin
Photo: Maxime Décarsin

Vous avez aimé le mariage d’Anaïs et Sébastien? Découvrez les prestataires qui y ont participé: Photographe: Maxime Décarsin /Robe : Juste un BaiserCostume : Georges Paul /Fleuriste : Ginou Fleurs / Lieu de réception : La Colombière / Maison d’hôtes: Le Rêve Bleu / DJ : Jean-Marie Colpin / Traiteur : Devriès / Officiante de cérémonie : Marie-Claire Carole / Pâtissier : Le croque en bouche / Coiffeur : 6ème sens / Esthéticienne : Belleza Rose.

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus