FR Login
FR

Invitation au voyage avec le mariage de Catherine et Olivier en Guadeloupe!

C’est une vraie invitation au voyage et à la détente que nous offre le mariage de Catherine et Olivier. On s’envole pour la Guadeloupe, bercés par les Caraïbes et portés par les jolies photos d’Evagency. Catherine nous offre un récit plein de petites anecdotes. On s’amuse des petites bêtises de leur fils, on sourit de tendresse pour les mille attentions que leurs proches leur ont réservé pour le plus beau jour de leur vie.

La rencontre

Nous nous sommes rencontrés il y a 6 ans, via une amie commune, qui m’a proposé de passer boire un verre avec ses amis. Ça s’est vite transformé en piège, et la fête aidant, nous nous sommes rapprochés. Cependant il nous a fallu plusieurs mois pour nous apprivoiser. Et après 9 mois et un autre piège, on a compris qu’on était terriblement bien ensemble, et on ne s’est quasiment plus quitté. 6 mois après on emménageait ensemble et 18 mois plus tard naissait notre fils.

Photo: Evagency
Photo: Evagency

La demande

On avait déjà beaucoup parlé mariage, mais on avait plein d’autres projets de vie (bébé, déménagement..). Quand le créneau s’est enfin présenté, il y avait donc assez peu de surprise. Néanmoins Olivier a réussi à en faire un vrai moment magique. Lors de nos vacances en Guadeloupe en août dernier, il a profité de son anniversaire pour négocier auprès de sa maman un peu de babysitting pour nous offrir une journée en amoureux. Il m’a emmenée dans un des endroits les plus beaux de Guadeloupe (et cher à mon cœur), avec un paysage à couper le souffle. Seuls au monde, nous nous sommes arrêtés pour profiter de la vue. Olivier était très embarrassé mais a fini par sortir de son sac à dos une bague magnifique, assortie à la couleur de la mer d’ailleurs. J’avais beau m’en douter, j’ai fondu en larmes. On a fêté ça dans un resto ouvert sur la plage, homard et poisson grillé (sans parler du bar à punch…).  Que du bonheur !

Photo: Evagency
Photo: Evagency

Les préparatifs

Nous avions longtemps hésité à faire un mariage en métropole où nous vivons, ou en Guadeloupe ! La famille du marié étant plus nombreuse que celle de la mariée, le choix a fini par s’imposer, sans compter la pression de nos amis qui rêvaient de découvrir l’île ! On savait qu’on perdrait pas mal de monde au passage, mais on souhaitait aussi un mariage assez intime.. Alors après avoir vérifié que mes filleuls et mes témoins cibles pourraient tous être là, on s’est lancé !

Photo: Evagency
Photo: Evagency
Photo: Evagency

Du coup, après la demande en mariage, il ne nous restait que 4 jours sur place, on a tout lancé immédiatement ! Notre objectif premier était de trouver des prestataires sérieux, en qui nous aurions toute confiance, et qui ferait taire la réputation un peu “à la cool” de l’île. On a donc réussi à trouver une villa (un peu par hasard, une villa privée, rarement louée, avec un logement pour faire dormir les enfants, et une piscine si belle qu’elle se suffit comme élément de déco), un traiteur, une coiffeuse + maquilleuse. En face du salon de coiffure, il y avait un salon de thé avec des gâteaux magnifiques, et tellement gourmands… Donc hop le gâteau était trouvé aussi.

Photo: Evagency
Photo: Evagency
Photo: Evagency

Le problème ça a été au retour en métropole. Au début je me suis lancée dans une vidéo save the date, qui m’a passionnée (plus un super site internet mélangeant infos mariage et surtout info tourisme). Mais ensuite, on a été rattrapé par le boulot, la fatigue, l’hiver pluvieux. Bref on était à des années lumières de se projeter dans le mariage. On a tout de même commandé nos alliances pour le réveillon de Nouvel An (note pour plus tard, ne pas commander après avoir abusé du champagne, ou alors comme nous à un site qui vous autorise des modifications après coup!). Mon plus gros défi a été de trouver des chaussures avec des talons raisonnables. J’y ai passé des heures et des heures, pour finalement opter pour les chaussures que j’avais trouvées dès le début, comme quoi on peut se fier à son premier choix. Pour la robe, même chose. J’ai jeté un oeil sur un site de vente d’occasion, et je suis tombée miraculeusement sur ce que je cherchais : sobriété et élégance, tout en simplicité, à 20 km de notre domicile. La robe n’avait jamais été portée, et lors de l’essai, la vendeuse avait dressé un magnifique petit dressing juste pour moi : elle m’allait à merveille ! Je n’ai pas hésité une seconde !

Photo: Evagency
Photo: Evagency

Une autre bonne surprise a été la préparation au mariage religieux. Le prêtre de la paroisse a été très ouvert, très sympa et surtout a su percevoir en nous les raisons profondes de notre engagement. Ca a été finalement le seul moment où on s’est vraiment posés pour se regarder dans les yeux et se dire pourquoi on s’aime, ce qu’on souhaite construire ensemble. 

La réalité nous a tout de même rattrapé, et nous avons du faire un aller-retour en Guadeloupe 2 mois avant le mariage pour finaliser les préparatifs.  Heureusement ma belle-famille nous a beaucoup aidé à destresser et nous a déchargé de plusieurs choses. Le point d’orgue a été la dégustation chez le traiteur. C’est dans leur maison, dans une jolie campagne guadeloupéenne, au calme et à l’abri du stress qu’ils avaient dressé une table juste pour nous, avec punch et fleurs. Un moment hors du temps, des plats originaux : les saveurs créoles revisitées et modernisées, que du bonheur !

Photo: Evagency
Photo: Evagency

Finalement nous sommes arrivés une semaine avant le mariage, pensant avoir le temps de tout faire. Notre fils a été adorable, il s’est adapté assez vite, et a très vite compris les joies de la piscine et du soleil.Mais pour le mariage, force est de constater qu’on avait largement sous-estimé la tâche ! On a réalisé en commençant à décorer la villa que le vent nous empêcherait de faire la déco souhaitée, et que tout devrait être fait au dernier moment ! On a aussi réalisé que beaucoup de tâches n’avaient pas encore été assignées. Bref, si je devais donner un conseil c’est de prendre le temps de vraiment lister dans le moindre détail ce que chacun aura à faire le jour J, et de choisir  des témoins compréhensifs qui ont accepté sans rechigner tout ce qu’on leur a demandé au dernier moment.

Le Jour J

La veille, je savais Olivier stressé. C’est donc un peu inquiète que je me suis endormie. Heureusement, j’avais conscience de la chance de nous marier sur son île, et surtout sûre de vouloir l’épouser.  Je me suis réveillée donc super zen, sans savoir que de l’autre côté, Olivier passait sa matinée avec famille et amis pour finir de préparer la villa ! Ca s’est accéléré quand je suis rentrée de la session maquillage/coiffure car Olivier est rentré plus rapidement que prévu (déjà habillé). J’ai du m’habiller très rapidement, dans l’optique de la “rencontre”. Sauf que j’ai du attendre toute habillée que monsieur termine son repas… Ensuite, tout s’est enchaîné joyeusement et sereinement. À la mairie, on a eu droit à un discours magnifique sur l’amour et l’engagement. Notre fils a jugé que c’était le bon moment pour aller tester le confort du fauteuil de l’adjointe du Maire, qui du coup déboussolée, nous a souhaité ses meilleurs condoléances, et a déclenché l’hilarité !  Pour l’église, séquence émotion aussi lors de l’entrée. On a tout vécu comme si on était un peu ailleurs, on ne réalise finalement pas vraiment. On a eu la chance d’avoir une super chorale qui a mis une belle ambiance. Notre fils nous a sagement amené les alliances, avant de retourner finir son goûter.

Photo: Evagency
Photo: Evagency
Photo: Evagency

Alors que nous voulions faire la surprise à nos amis de la villa décorée, ce sont finalement eux qui ont filé en douce pour finir les préparatifs et mettre les tables, allumer les bougies, etc ! Nous avons découvert une villa encore plus jolie que dans nos rêves! L’ambiance lounge dont rêvait mon mari était au rendez-vous, musique au top et ambiance lumineuse parfaite, du rêve en boîte ! On m’avait conseillé de profiter de la journée à fond sans penser aux préparatifs, je ne pensais pas y arriver autant ! Mon mari était un peu plus stressé (il n’a pas eu l’enterrement de vie de jeune fille avec spa et jetski deux jours avant, ni la séance coiffure-maquillage le matin pour se détendre) mais son émotion lors de la rencontre et à la mairie ont montré qu’il a réussi à profiter du moment ! Et au final : pas une goutte de pluie!

Photo: Evagency
Photo: Evagency

Vous avez aimé le mariage de Catherine et Olivier? Découvrez les prestataires qui y ont participé: DJ : Mon DJ antillaisFleuriste : Flowers Design / Traiteur : Taste & Saveurs  / Photographe : EvagencyMobilier déco : Sizé Tendances

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus