FR Login
FR

Liste des invités du mariage : 7 conseils pour éviter la prise de tête

Vous allez vous marier et vous n’avez qu’une envie, partager votre bonheur avec tout la planète ! Ça se comprend ! Seul petit hic, vous n’allez pas forcément pouvoir convier tout le monde le Jour J en raison du budget dont vous disposez. Même si vous vous dites que ce ne sont pas ces -maudits- frais qui vont venir gâcher votre euphorie, il va tout de même falloir vous pencher plus en détail sur votre liste d’invités. Pour vous aider à la faire, à vous poser les bonnes questions, à ne pas vexer quelqu’un que vous n’inviteriez pas… suivez nos 7 conseils, vous vous éviterez bien des tracas ! 

Faire la liste des invités de son mariage peut s’avérer être une opération délicate ! Photo : Shutterstock

1. Budget à fixer. Pas la peine de vous faire du mal en listant 300 personnes si vous ne pouvez en inviter que 100. Mieux vaut plutôt commencer par établir son budget de mariage en notant les frais fixes et les frais variables. Sont fixes, les dépenses telles que votre robe de mariée, la tenue de votre chéri, vos alliances, le DJ, le photographe… Sont variables, toutes celles qui dépendent du nombre d’invités, à savoir le coût de la salle de réception, les faire-part, le traiteur, les cadeaux d’invités, etc. Une fois que vous aurez fait ça, vous serez en mesure de savoir combien de proches inviter à votre mariage. A partir de là, vous pourrez commencer votre liste d’invités en toute tranquillité !

Etre bien entourés le jour de son mariage, telle est la règle d’or. Photo : Shutterstock

2. Personnes indispensables. C’est VOTRE mariage, à vous donc de décider qui vous voulez à vos côtés ce jour-là. Ce n’est pas parce que Belle Maman trouverait sympa que vous invitiez sa copine déprimée que vous devez le faire ! Faites plutôt abstraction -dans la mesure du possible !- des réflexions des uns et des conseils des autres et listez les personnes qui vous seront indispensables ce jour-là. A celles-ci, ajoutez les proches que ça vous ferait plaisir d’inviter mais pour lesquels vous n’avez aucune obligation.

Ne laissez personne interférer dans vos choix d’invités. Photo : Shutterstock

3. Parents et leurs amis. Si vos parents -qui viennent d’acheter leur résidence secondaire et qui rêveraient d’inviter tous leurs voisins à votre mariage- veulent à tout prix que vous invitiez 200 personnes que vous ne connaissez pas le D-Day, n’ayez pas de scrupule à refuser. N’a-t’on pas dit que c’était votre mariage ?!  Pourquoi ne pas les convier à un cocktail quelques jours avant le mariage ou à votre retour de voyage de noces ? Là vos parents pourront faire leurs RP et vous, vous n’aurez pas à serrer des mains le jour de votre mariage à de parfaits inconnus !

Budget du mariage et nombre d’invités vont de pair – Photo : Shutterstock

4. Invitation : plusieurs formules. Sûre que vous avez des amis -peut-être plus des connaissances- que vous adoreriez inviter à votre mariage mais pour qui vous ne vous sentez pas prête à casser la tirelire. Je me trompe ?! Pourquoi ne pas les inviter uniquement au cocktail de votre mariage ? C’est un très bon moyen de les associer à la fête tout en réduisant -un peu- les frais. Le fait que vous soyez limités en terme d’invités au dîner de mariage est parfaitement compréhensible. D’ailleurs si ces amis sont motivés, ils accepteront votre invitation et en profiteront pour se faire un petit week end en amoureux dans la région.

Peu importe votre nombre d’invités le Jour J, le principal est que votre mariage soit à votre image – Photo : Shutterstock

5. Des « jeunes » uniquement. Autre idée : n’inviter que des « jeunes » au dîner de mariage mais faire signe aux bons copains de vos parents et à vos oncles et tantes pour le cocktail. Les générations du dessus ayant d’ailleurs tendance à trouver les dîners de mariage trop longs, les discours inintéressants et beaucoup trop bruyants, elles ne seront en  rien offusquées de ne pas être de la partie ! Par contre, pensez à vos parents et concoctez-leur une table sympa !

6. Lisser les festivités. Envie d’un mariage en petit comité le Jour J mais tout de même tentée d’associer vos proches d’une façon différente ?  Rien de tel que de lisser les festivités ! Un cocktail avec les amis de vos parents à Paris, un apéro dînatoire dans votre nouveau chez-vous avec vos collègues et amis d’enfance -que vous n’avez pas revu depuis des lustres-, un brunch avec la famille un peu éloignée… En jouant la carte des prolongations, vous savourerez d’autant plus les festivités !

C’est votre mariage, à vous donc de choisir qui vous voulez à vos côtés le Jour J. Photo : Shutterstock

7. Liste trop longue. S’il vous faut réduire votre nombre d’invités, retirez en premier lieu les personnes dont vous n’avez pas de nouvelles depuis x temps, l’oncle inconnu -mais que ce serait tellement gentil d’inviter-, les 3 amis d’enfance -que vous n’avez pas revus depuis vos 10 ans mais avec qui vous échangez un mail dans l’année !-, les amis de la famille pour lesquels vous n’avez pas un vrai coup de coeur… Là encore j’insiste, mais c’est de votre mariage dont il s’agit. Ceci étant si vous n’avez aucun problème de budget, vous pouvez vous faire plaisir et faire plaisir !

Une chose est sûre, plus votre budget est limité plus votre nombre d’invités le sera aussi. Mais attention, qui a dit qu’un « petit » mariage était moins sympa qu’un grand mariage ? Le principal est que cette journée unique vous ressemble et que vous vous sentiez bien entourés ce jour-là.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

En savoir plus

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus