FR Login
FR

Lune de miel extra : l’Ethiopie, berceau de l’humanité et terre de rencontres

Une lune de miel à vous vautrer sur le sable blanc d’une plage paradisiaque ne vous branche pas ? Pour les jeunes mariés avides d’aventure et de rencontres, nous n’avons qu’une destination en tête : l’Ethiopie. Et comme nous sommes nous aussi des baroudeuses à la rédac’, nous vous donnons des tips pour découvrir ce beau pays. 

Enfants Konso – Photo : Marion Auvray

Qui es-tu Ethiopie ?

L’Ethiopie, c’est ce grand pays (presque deux fois la France) situé dans la corne de l’Afrique, niché entre l’Erythrée, la Somalie, le Kenya et le Soudan. Sa capitale ? Addis-Abeba. Sa monnaie ? Le birr (24 birrs = 1 euro). Sa langue officielle ? L’Amharique. Sans escale, vous pouvez fouler le sol éthiopien en 7h30 seulement depuis Paris. En partant avec la compagnie nationale Ethiopian Airlines, vous pourrez bénéficier de tarifs préférentiels sur les vols intérieurs. Un détail à ne pas négliger si vous souhaitez découvrir plusieurs régions éloignées. Ne vous fiez pas aux cartes des guides, l’Ethiopie est un pays extrêmement étendu et les routes parfois difficiles à pratiquer peuvent s’avérer… Chaotiques. Malgré cela, si nous avons bien un conseil à vous donner, c’est celui-ci : oubliez l’avion (sauf si vous êtes pressés) et profitez des heures de route pour vous émerveiller devant les paysages magiques qu’offre l’Ethiopie et les rencontres que vous pourrez faire en chemin… Ceux qui voudraient louer une voiture, sachez qu’il vous faudra faire appel aux services d’un chauffeur. Eh oui, il n’est pas permis de conduire en dehors de la capitale lorsque l’on est étranger. Et croyez-nous, mieux vaut faire appel à un expert ! Une seule adresse, celle de l’agence locale MonpaysPays Tours, qui mettra à votre disposition une voiture confortable, un chauffeur et pour ceux qui le souhaiteraient, un guide expérimenté.

A prévoir pour partir : un passeport en cours de validité (of course!), des vaccinations à jour, un traitement anti-paludéen et un bon anti-moustique (ils sont voraces), de bonnes chaussures de marche et quelques surprises (quelques crayons, du papier, des sucreries…) pour les enfants de ce pays si beau et pourtant si pauvre.

Lac Langano – Photo : Marion Auvray
Vallée Dorzé – Photo : Marion Auvray

Des paysages à couper le souffle

On a souvent -et à tord- une image de l’Afrique désertique. Si un pays offre des paysages variés, c’est bien l’Ethiopie. Du nord au sud, vous trouverez un panorama totalement différent ! Prenez le temps de découvrir la capitale du pays, Addis Abeba durant au moins une journée. Promenez-vous dans ses rues animées et colorées, découvrez le Musée National où se trouve la célèbre Lucy, perdez-vous au marché à ciel ouvert le Mercato (attention aux pickpockets), visitez la superbe cathédrale de la Sainte-Trinité et enfin, échappez-vous de l’effervescence de la capitale sur les collines d’Entoto qui vous livreront un panorama incroyable de la ville.

Photo : Marion Auvray
Photo : Marion Auvray
  • Le sud : vers la vallée de l’Omo

Si les touristes découvrent plus facilement le nord de l’Ethiopie, le sud du pays vaut lui aussi le détour. Premier arrêt à Langano, célèbre pour son incroyable lac couleur café où il fait bon se baigner. Vous pouvez faire une halte plus qu’agréable au Sabana Beach Resort pour un verre ou pour une nuit dans des petits cottages qui jouissent d’une vue imprenable sur le lac. Deuxième étape de notre voyage, Shashamane, incontournable ville rasta. En 1948, l’empereur Haïlé Sélassié Ier  a fait don à toute la diaspora noire (Amériques et Caraïbes) de 500 hectares de terre à Shashamane. C’est finalement la communauté Rastafari, adepte du retour vers la “Terre-Mère” qui s’y est principalement installée. Notre coup de coeur ? Le Zion Train Lodge, une pension où la nature est reine, tenue par un couple de Français extrêmement chaleureux, Alex et Sandrine. Après une bonne nuit de sommeil au milieu des bananiers, direction Arba Minch (à 500 km d’Addis Abeba), où vous pourrez vous aventurer sur les eaux du Lac Chamo et apercevoir de féroces crocodiles ou d’impressionnants hippopotames.

Photo : Marion Auvray

Prochain arrêt ? Konso. Cette ville est célèbre pour l’ethnie du même nom qui y vit. Outre la découverte de ce peuple incroyable, laissez-vous porter par le paysage magnifique -classé par l’UNESCO au patrimoine mondial de l’humanité- du New York Konso, dont la vue sublime rappelle les gratte-ciels de la ville américaine. Après cette plongée culturelle, rendez-vous à Jinka, dernière étape de notre voyage dans le sud de l’Ethiopie. Cette ville mérite que l’on s’y attarde pour une raison : le parc national de Mago. A l’intérieur de ce parc magnifique fait de routes en lacets (estomac, accroche-toi!), vous pourrez découvrir des peuples captivants tels que les Ari, les Hamer et bien sûr, les célèbres Mursis et leurs femmes à plateau. Vous allez en prendre plein les mirettes !

Photo : Marion Auvray
Photo : Marion Auvray
  • Le nord : incroyable Lalibela

Si vous choisissez de faire la route historique en voiture, sachez tout de même qu’il vous faudra 2 jours pour atteindre la magnifique Lalibela, en région Amhara. Pour vous reposer et vous poser un peu, arrêtez-vous à Dessié, ville à mi-chemin de votre destination. A 2 470 m d’altitude (tout de même!), cette ville mérite que l’on s’y attarde pour l’accueil sympathique de ses habitants. Les paysages de montagne vous éblouiront par leur beauté. Prenez le temps de vous arrêter pour prendre des photos à d’impressionnantes altitudes.

Photo : Marion Auvray

Lalibela, perchée à 2630 m d’altitude vous tend les bras ! Cette incroyable ville est célèbre pour ses 11 églises monolithes, de vrais bijoux d’architecture et véritables lieux de pélerinage pour les chrétiens orthodoxes éthiopiens (43% de la population). Ces onze églises sont classées au patrimoine universel par l’UNESCO depuis 1978. Ces églises rupestres ont été creusées directement dans la roche, c’est ce qui fait leur spécificité. Sachez que la visite de ces églises est payante (50 dollars US), mais qu’elle vaut largement le déplacement ! Un guide est indispensable pour mieux appréhender ces églises grandioses. Amusez-vous à traverser le “passage de l’Enfer” selon la tradition, c’est-à-dire dans le noir le plus complet. Une expérience spirituelle pour certains, et poilante pour d’autres…

Injera – Photo : Marion Auvray

La gastronomie

Si vous partez d’Ethiopie sans avoir goûté à l’injera, alors vous n’aurez pas fait l’expérience de la gastronomie éthiopienne ! Quezako ? L’injera est une grande galette, (ressemblant visuellement à la Bretonne) réalisée à partir d’une farine de céréale locale -le teff- et qui sert à la fois de plat, de couverts et d’assiette. Eh oui, tout en un ! Le goût peut surprendre par son acidité, mais avec une garniture de viande, d’oeufs brouillés ou de shiro (sauce à base de farine de pois chiche), c’est excellent. Attention, en Ethiopie on ne mange qu’avec la main droite, cela demande un peu de gymnastique !

Pour les amateurs de bière, sachez que l’Ethiopie possède des bières locales très bonnes. On compte parmi les plus connues, la St George (saint patron de l’Ethiopie), la Walia, la Harar. Après avoir crapahuté dans Lalibela pendant des heures, prenez le temps de déguster une bière bien fraîche en terrasse ? A Lalibela, vous trouverez bon nombre d’hôtels bon marché et relativement bien tenus.

Singes au coeur saignant – Photo : Marion Auvray

Des rencontres fascinantes

L’Ethiopie est avant tout un pays fait de magnifiques rencontres. Les Ethiopiens forment un peuple incroyablement chaleureux et accueillant. Y cohabitent pacifiquement de nombreuses religions et ethnies différentes. A l’instar des fantastiques Maasaï qui vivent au Kenya et en Tanzanie, l’Ethiopie compte plusieurs peuples incroyables comme les Ari, les Konso, les Hamers ou encore les impressionnants Mursis. Tous se rencontrent dans le sud du pays. Nous n’avons qu’un conseil : partez à leur rencontre. Vous plongerez dans des cultures ancestrales et en ressortirez grandis. Dépaysement garanti.

Femme Hamer, Wikimedia commons

Avec les Konso, découvrez un peuple extrêmement organisé, avec des villages construits en formation circulaire, une place pour chacun (et chacune !) , de belles traditions et un accueil extra. Plus au sud, dans le parc Mago, rencontrez les Ari, émerveillez-vous du travail de poterie réalisé par les femmes, déambulez entre les maisons au toit de chaume et aux murs décorés de couleurs. Chez les Hamers, vous reconnaîtrez les femmes, aux chevelures de fines locks qui encadrent leur visage et aux peaux de chèvre dont elles se parent.

Femme Mursi avec son enfant – Photo : Marion Auvray

Dernière étape chez les célèbres Mursis. Attention, nous vous conseillons d’aller les voir le matin assez tôt. Pourquoi ? Parce que l’après-midi, ils sont -malheureusement- saoûls et donc moins accueillants. C’est, de loin, le peuple le plus impressionnant, tant il est est éloigné de ce qui constitue notre monde (hormis la bière). Les Mursis sont avant tout des guerriers, et s’ils peuvent intimider au premier abord, aller à leur rencontre est une expérience extraordinaire. Soyez futés, et rangez votre appareil photo dans votre sac tout au long de la visite, ou vous serez harcelés par les femmes qui veulent absolument poser pour vous (moyennant rémunération). Si cette pratique peut mettre mal à l’aise, on doit se dire que les Mursis ont trouvé cette solution pour survivre et perpétuer leurs traditions, bien à l’abri du monde.

Pour une lune de miel hors des sentiers battus, pensez à l’Ethiopie. Un voyage de noces riche en paysages incroyables et en rencontres formidables avec un peuple très attachant. 

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

En savoir plus

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus