Mariage Bouddhiste, un mariage philosophique

Mariage bouddhiste
Mariage bouddhiste

En fonction de votre religion, la cérémonie de votre mariage se déroulera selon des rites propres. Même si le symbole du mariage correspond à la même chose, à savoir l’union de deux personnes, les cérémonies et coutumes divergent. Après l’évocation du mariage juif et de ses traditions, place au mariage bouddhiste. Conseils et précisions sont là pour vous aider dans l’organisation de votre mariage bouddhiste.

La conception du mariage dans le bouddhisme est bien différente de la conception occidentale traditionnelle. Ce n’est ni un sacrement religieux ni un contrat légal. Selon la tradition du bouddhisme le mariage est simplement une relation humaine, reconnue par les amis et la famille. Cependant, c’est un mariage riche en symboles et préparatifs.

Mais pour s’unir il faut d’abord que les fiancés demande la bénédiction de leurs parents respectifs. Ensuite, les futurs mariés décident s’ils souhaitent avoir une fête pour célébrer leur mariage.

La cérémonie

Le couple peut aller au temple voisin et demander bénédiction mais ce n’est pas une cérémonie de mariage. les moines donnant la bénédiction ne créent pas le mariage, ils le reconnaissent, leur bénédiction étant que le couple vive heureux, en accord avec l’esprit du dharma, s’aidant mutuellement à pratiquer les enseignements du Bouddha.

Durant cette bénédiction priera généralement pour le couple, formulant des vœux de santé et de réussite, et pourra rappeler à l’homme et à sa femme leurs droits et devoirs l’un envers l’autre, à travers les enseignements bouddhistes, notamment les cinq préceptes à respecter : ne pas tuer, ne pas voler, ne pas mentir, éviter alcools et drogues et ne pas commettre d’adultère.

Les bouddhistes étant très attachés à la famille, la cérémonie se déroulera généralement en compagnie de la famille des mariés.

Les préparatifs
Concernant la date du mariage, ce sont les parents des futurs mariés qui décide du jour après avoir consulté le calendrier du zodiaque. Ce calendrier est également consulté pour déterminer de la date à laquelle les cadeaux seront offerts.
La coutume voulait que le futur époux offre de l’argent à la belle famille. De nos jours cette tradition a évoluée et veut que la famille du jeune homme prenne en charge les frais du mariage. La famille du marié s’occupe également de la liste des invités. La fille quand à elle doit en échange offrir des bijoux.

Le mariage bouddhiste est un mariage de fête aux couleurs pourpres et rouges.

Le jour de la nuit de noces, les fiancés ont un nouveau lit avec des draps rouge. Le rouge étant le symbole d’un nouveau départ et de chance pour le couple. Les maisons des deux familles sont également décorées de rouge pour l’occasion.

Autre tradition, un jeu cérémonial de la fertilité. La nuit précédant le mariage, les mariés doivent au clair de lune se peigner les cheveux quatre fois. La première fois symbolise l’union du couple, la seconde apporte fidélité et harmonie, la troisième fois amène fécondité et descendance et la quatrième fois apporte richesse dans le foyer.

Le jour de la cérémonie, la mariée est vêtue d’une robe rouge. C’est le fiancé et ses garçons d’honneur qui viennent la chercher. Avant de partir, ils boivent un thé et distribuent des cadeaux. Ce sont souvent des dons en argent mis dans des enveloppes rouges.

Il est interdit que la mariée quitte sa maison en touchant le sol, elle est portée jusqu’au temple avec en symbole un parapluie rouge ouvert au-dessus de sa tête. Cette coutume permet de renouveler ses voeux de fertilité.  Une fois la cérémonie terminée, un banquet est préparé pour fêter ce jour comme il se doit.

Le mariage bouddhiste est avant tout une union philosophique. Rien est interdit, et les invités ne sont obligés de rien. Le principal est d’être uni et en paix les uns avec les autres.

Plus d’informations à propos d’entreprises de décoration de mariage.