FR Login
FR

Tinder : 1 utilisateur sur 3 de l’application de dating serait…marié !

Le cabinet GlobalWebIndex vient de faire tomber quelques chiffres un tantinet déroutants au sujet des utilisateurs de l’application de dating Tinder. Près de la moitié des utilisateurs serait en couple. Pire : Un utilisateur sur trois serait marié !

Crédits : Shutterstock

En 2012, aux Etats-Unis, une nouvelle application de dating crée le buzz : Un nom simple, un concept efficace et ludique, et des millions de match…par jour. La vague Tinder, ou plutôt la flamme Tinder, fait son entrée dans les modes de drague 2.0 des âmes seules du monde entier en l’espace de quelques semaines. Vous avez peut-être vous aussi déjà pu jouer à Tinder, car oui, avant d’être une plateforme utile, l’application est un jeu. Si ce n’est pas le cas, vos amies vous en ont forcément parlé. Vous connaissez sûrement le principe : Le but est de rencontrer des hommes ou des femmes en fonction de sa géolocalisation le plus simplement possible en évitant les tentatives de drague à sens unique. Associé à votre compte Facebook, l’application vous crée directement un profil composé de quelques photos, de vos centres d’interêt et des potentiels amis en commun que vous pourriez avoir avec les gens que vous validerez. Pour valider un utilisateur, rien de plus simple, un simple mouvement de doigt vers la droite. Si vous êtes vous aussi validée, une conversation peut être entamée.

Source : GlobalWebIndex

Cette année, le cabinet GlobalWebIndex s’est penché sur le cas Tinder et sur ses 10 millions d’utilisateurs aux profils divers et variés. L’étude est ultra sérieuse, a été réalisée sur plus de 47 000 inscrits et ce, à travers 33 pays. Les résultats font du bruit : Plus de la moitié des femmes et hommes qui sollicitent le réseau de dating est mariée ou en couple. 30% des personnes interrogées par le cabinet sont époux de ou femmes de, 12% sont dans une relation, tandis que les 58 autres sont divorcés/veufs/célibataires. Et les femmes mariées ou en couple sont finalement plus nombreuses que les hommes.

Un constat qui pourrait vous faire perdre foi en l’humanité…Sauf que non, pas forcément. Nous sommes tentés de crier au scandale, et au manque de respect de ces 42% d’hommes et femmes infidèles adeptes du flirt online éhonté et décomplexé, mais ces chiffres ne donnent pas les motifs d’inscriptions des coupables en question. Eh oui, Tinder est ludique et bien souvent compris par ses utilisateurs comme un moyen de passer le temps en se divertissant à coup de swap et match. Nombreux sont ceux qui vont sur Tinder sans avoir l’intention de rencontrer les profils qu’ils « valident » online, tout comme ceux qui flânent sur le réseau pour aider leurs amis célibataires, etc…On pourrait également évoquer ici l’existance de l’application dédiée aux couples à la recherche d’un troisième partenaire : 3nder.

Crédits : Shutterstock

Pour autant, ces chiffres soulèvent un (petit) débat : Matcher, c’est tromper ? Pour rappel, on appelle « match » le fait que deux utilisateurs se valident de telle sorte de pouvoir entamer une conversation. Les nouvelles générations redéfinissent la notion de fidélite, mais tout de même. La drague en ligne reste de la drague, aussi virtuelle soit elle, et implique donc une certaine tromperie de la part de l’utilisateur en couple/marié. Il existe bien d’autres façon de se divertir plutôt que de se titiller l’esprit avec des potentielles conquêtes sexuelles et/ou amoureuses.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus