1/40
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
1 de 40 photos
1 de 40 photos
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos
Bruno de Oliveira Photographie
Bruno de Oliveira Photographie
1 de 40 photos

Description

Après avoir enseigné le français, Bruno de Oliveira s'est tourné rapidement vers sa passion : la photographie, et peu à peu vers le domaine de la photographie de mariage. Il a le goût des couleurs et de l'harmonie des lumières, pour que vos photographies soient intemporelles et magnifiques. 

Il saura capter les émotions et les moindres détails lors de vos séances d'engagement, pendant le mariage au cours de la cérémonie et pendant votre réception. Avec une démarche photojournalistique, il suivra et capturera chacun de vos moments les plus importants avec réalisme, émotion, et surtout avec discrétion.

Détails

  • Prix moyen
  • Budget moyen

    Prix moyen
  • A partir de quel prix peut-on avoir un reportage photo ?

    1000 €
  • Que comprend votre offre ?

    Photographie
  • Quels styles de photos proposez-vous principalement ?

    Photo-journalisme
  • Quelles sont les modalités de paiement ?

    Possibilité de règlement par virement, chèque ou liquide. Un acompte de 30% à la réservation, 40% le jour j, 30% à la remise des photos.
  • Quel délai faut-il compter pour faire appel à vos services ?

    Plus de 6 mois
  • Faut-il prendre rendez-vous ?

    Rendez-vous nécessaire
  • En quelle année avez-vous lancé votre activité ?

    Il y a 4 ans

Avis (0)

0.0
0 avis

Donnez votre avis

Vous l'avez utilisé ? Donnez votre avis

Adresse de Bruno de Oliveira en Seine-Maritime (76):

5 Rue de l'Hospice 76910 Touffreville-sur-Eu 06 07 15 93 44