Robes de mariée Rime Arodaky 2018 : "The Runaways", ode à la femme libre

  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
  • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
    • Photo : Ben Simpson
  • more 159+

La créatrice de robes de mariée Rime Arodaky a présenté sa dernière collection lors de la Bridal Week de New York. Des modèles qui parleront aux mariées modernes qui rêvent de briser les codes traditionnels !

Sa dernière collection est baptisée “The Runaways” (“Les fugitives”), et c’est bien l’amour de la liberté qui anime la talentueuse créatrice, rencontrée il y a quelques temps pour parler de son inspiration. Rime Arodaky, qui aime briser les codes de la mariée traditionnelle, nous étonne une fois encore grâce à cette collection inspirée des rockstars des quarante dernières années.

Veste en cuir tamponnée d’un “French Rebel”, dos nus et transparences ultra sexy… Rime Arodaky sait parfaitement comment mettre en valeur le corps de la femme, le dénuder sans trop l’exposer est art que maîtrise la créatrice. On aime les volumes (manches XXL, volants sur les épaules, dos nus ronds…) qu’elle crée pour cette nouvelle collection, ainsi que les jeux de transparence. Si Rime Arodaky puise dans de nouvelles inspirations, on retrouve néanmoins sa patte emblématique : le rock’n’roll !

Retrouvez sans attendre la nouvelle collection de robes de mariée signée Rime Arodaky !

Contactez les entreprises mentionnées dans cet article

Plus d'information à propos de

Donnez votre avis !

18 Collection civile Rime Arodaky 2017 : malice, impertinence et sensualité
Collection civile Rime Arodaky 2017 : malice, impertinence et sensualité
Malicieuse et sensuelle, cette collection exalte la féminité et reprend de manière impertinente les classiques de la mariée.
53 The Wild Tribe Collection : la nouvelle collection de prêt-à-porter gipsy et sensuelle de Rime Arodaky
The Wild Tribe Collection : la nouvelle collection de prêt-à-porter gipsy et sensuelle de Rime Arodaky
De nouvelles créations très sensuelles et originales dans le pur style de la créatrice.
13 Ode à l'automne avec ce shooting intime et romantique au coeur de la forêt
Ode à l'automne avec ce shooting intime et romantique au coeur de la forêt
L'automne est passé, mais continue à nous inspirer !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus