6 conseils avant de se lancer dans un discours de mariage

“À la fois très attendu de la part des mariés et appréhendé de la part de celui ou celle qui le prononce, le discours est la grande inconnue qui taraude tous les esprits” résume l’agence JustUnlimited. De quoi parler ? Que raconter et jusqu’où aller ? Il est tentant de vouloir faire un show inoubliable lors de son discours, au risque d’en faire trop, d’être à côté de la plaque ou de provoquer le flop de la soirée… Suivez ces 6 conseils livrés par l’agence JustUnlimited et Angie des Mariages perchés avant de vous lancer dans un discours de mariage.

1. Structurez vos propos

Un discours est généralement structuré en trois étapes“, explique Angie des Mariages perchés.

L’introduction : “Lors de cette phase, il s’agit de se présenter à l’assemblée afin que chacun sache qui vous êtes et comment vous avez rencontré les mariés.  Expliquez le lien unique qui vous lie au couple.”

Le cœur du discours : “Ici, c’est le moment d’évoquer les souvenirs et anecdotes. Les membres de la famille peuvent ainsi évoquer l’enfance des mariés et les amis, les souvenirs de l’école ou de l’université. C’est également le moment de laisser parler votre cœur et de dire toutes les bonnes choses que vous aimez chez les jeunes mariés. En quoi est-ce qu’ils sont complémentaires ? Qu’est-ce qui les rend uniques ? En quoi est-ce qu’ils se sont améliorés au contact de l’autre ?

La conclusion : “Finir par souhaiter vos vœux de bonheur, levez votre verre à la santé du couple. Si vous ne savez pas comment terminer votre discours, voici mon petit conseil : utilisez une jolie citation. C’est d’une grande aide et ça fait toujours son petit effet. Imaginez-vous citer Friedrich Nietzsche : « Le mariage c’est la volonté à deux de créer l’unique ». Tellement beau !”

Photo : Studio LM
Photo : Studio LM

2. Faites court et adapté

Le discours “ne doit pas être trop long, 7 minimum maximum” recommande l’agence JustUnlimited. Mais surtout, il doit être “plaisant pour tous, et adapté à l’audience, au risque d’être ennuyeux à mourir“. Comment trouver le bon ton ? Pour commencer, “si possible, essayez de vous renseigner sur l’audience à qui vous vous adresserez” conseille Angie. “Est-ce que les invités du mariage sont plutôt jeunes ou plus âgés ? Est-ce qu’il y a plus de membres de la famille ou d’amis ? Ainsi, vous saurez comment orienter votre discours et choisir vos anecdotes. Par exemple, si dans l’assistance il y a les parents ou les grands parents, il ne serait pas de très bon ton de raconter toutes les blagues grivoises que vous avez apprises lors de l’enterrement de vie de garçon.

Photo : Coralie Castillo
Photo : Coralie Castillo

3. Soyez vous-même

Pour Angie, l’important reste aussi d'”être le plus sincère possible: parlez avec vos propres mots et surtout n’essayez pas d’en faire trop ! Si vous êtes quelqu’un d’introverti ne tentez pas de faire des tonnes de blagues qui ne vous correspondent pas. Non seulement vous risquez d’être mal à l’aise mais en plus, vous n’aurez probablement pas le bon ton et l’audience ne sera pas réceptive. Si vous êtes dans ce cas, jouez plutôt la carte de l’émotion en racontant de jolis souvenirs. Parlez des deux mariés, même si vous êtes le témoin du marié, ce n’est pas pour autant que vous devez délaisser la belle mariée.

Photo : June Art
Photo : June Art

4. Évitez les “private joke”

Point crucial s’il en est, veillez à éviter autant que possible les blagues et anecdotes trop privées que personne ne comprendra. “Il faut que le discours puisse passer auprès de tous, qu’il soit retenu de la part de tous rappelle l’agence JustUnlimited. Ainsi, mieux vaut ne pas parler “des sujets qui pourraient mettre mal à l’aise les futurs mariés ou même certains membres de l’assemblée précise Angie, comme par exemple les ex petits amis. Un autre grand classique qui peut être maladroit est le sujet des éventuels enfants. Il ne faut pas oublier que les futurs mariés n’ont pas forcément trouvé un accord sur ce sujet et parfois ne veulent pas d’enfants. Évitez donc de les mettre mal à l’aise. La situation pourrait vite devenir inconfortable. Assurez-vous bien en amont de l’intérêt des mariés pour le sujet.

Photo : Studio LM
Photo : Studio LM

5. Appuyez-vous sur des supports

Terrorisé à l’idée de prendre la parole en public ? Pour les timides, sachez qu’il existe toujours la possibilité de vous appuyer sur des supports comme “une vidéo ou encore un jeu suggère l’agence JustUnlimited. Les témoins ont souvent plus de liberté que la famille proche, comme par exemple le père de la mariée, et ils peuvent donc “se permettre quelque chose de plus entraînant ou d’interactif“. Et gare aux diapos qui peuvent perdre les invités illico presto !

Photo : Julien Dominguez
Photo : Julien Dominguez

6. Entraînez-vous  

Il ne faut jamais improviser !” prévient Angie. “N’hésitez pas à répéter votre discours des dizaines de fois. Vous gagnerez en confiance, éviterez les petites hésitations et pourrez ainsi trouver le ton juste. Vous pouvez même le lire à l’un de vos proches afin d’avoir un avis et de modifier les petits défauts, comme la petite blague grivoise en trop. Et enfin, évitez de boire trop d’alcool. Si votre discours intervient au milieu du repas, il faut que vous ayez encore les idées claires. Vous aurez ensuite toute la nuit pour vous déchaîner sur le dancefloor…

Témoins de mariage ? Découvrez ici les 8 tâches qui vous incombent et les points à éviter pour votre discours !

 

Contactez les entreprises mentionnées dans cet article

Plus d'information à propos de

Donnez votre avis !

Les 8 escapades en amoureux à tester avant le jour J (et avant de craquer !)
Les 8 escapades en amoureux à tester avant le jour J (et avant de craquer !)
Envie de décompresser avant le grand jour ? N'hésitez pas à boucler vos valises pour quelques jours. Loin des plans de tables, DJ et gâteau de mariage, vous pourrez vraiment profiter. Voilà notre top des meilleurs endroits !
Photo : Studio LM
Discours des témoins de mariage : les DON'T et les DO
Le discours de mariage des témoins est un moment que les mariés attendent avec impatience. Mais l'exercice est difficile ! Pas question de faire de faux pas !
Comment remplacer le lancer de ballons pour un mariage plus écolo ?
Comment remplacer le lancer de ballons pour un mariage plus écolo ?
Il est une animation qui plaît toujours aux invités : le lancer de ballons. Mais voilà, cela plaît bien moins à la nature ! Quelles sont donc les alternatives plus écolo à proposer pour son mariage ?

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus