Comment bien gérer l'argent au sein du couple ?

L’argent et les finances personnelles ne sont pas les sujets les plus romantiques qui soient. Nous sommes bien d’accord. Pourtant ils font partie de ces sujets épineux source de conflits (voire parfois de divorce !) que tout couple devrait aborder. 25 % des couples reconnaît que l’argent est source de disputes régulières… C’est suffisamment important pour se pencher sur le sujet. Et essayer d’éviter ce problème supplémentaire à son couple.

L’argent, un facteur au cœur des disputes de couple

Il y a tout d’abord des raisons pratiques. L’argent est un rouage essentiel de notre société. Un couple vivant au sein de cette société, même si les amoureux ont parfois l’impression d’être seuls au monde, il est difficile de s’en passer complètement. Ensuite, même si l’argent ne fait pas le bonheur ou qu’une plaie d’argent n’est pas mortelle, l’argent permet malgré tout de résoudre des problèmes bien plus gênants. Et accessoirement de se faire plaisir, à soi ou à son partenaire de vie.

Photo : Les Photos de Marie

Enfin, l’agent est souvent au cœur de disputes de couple. Il est même parfois la raison de séparations. En effet, un couple sur quatre reconnaît que l’argent est source de disputes régulières. Les variantes autour de ce thème central ne manquent pas, que ce soit parce que l’un des deux gagne plus que l’autre ou du fait d’incompatibilités de fonctionnement (dépensier et prévoyant, radin et acheteur compulsif). Entre autres exemples. Voici donc quelques conseils pour bien gérer l’argent au sein de votre couple.

Photo : Gaëlle Akissi

Discutez-en

J’imagine bien qu’il y a des tas d’autres sujets dont vous préféreriez discuter avec votre conjoint. Ou des tas d’autres activités. Mais le point de départ d’une gestion saine et efficace de l’argent dans votre couple passe par cette étape : en discuter. Discutez de votre relation à l’agent. Discutez de votre mode de gestion budgétaire. Discutez de vos aspirations et projets. Discutez de votre revenu, de votre épargne et de vos investissements. Ce dernier point peut semblant surprenant. Mais un couple est basé sur la confiance. Et il ne saurait y avoir de confiance si vous commencez par cacher ces informations.

Photo : Alexandra Pottier

Et même si votre couple a plusieurs années et que vous vous faites confiance, continuez d’en discuter. Pour faire des choix communs, prendre des décisions ensemble et être informés de l’état de vos finances. Car si l’un des deux vient à disparaître, hypothèse désagréable mais possible, être au courant des comptes et assimilés du défunt et du couple simplifie la vie au survivant.

Photo : Juli Etta

Choisissez un mode de fonctionnement

Il est essentiel de choisir, à deux et volontairement, un mode de fonctionnement. Donc commencez par en discuter (encore !), soupesez le pour et le contre puis choisissez. Quitte à apporter des ajustements après coup. Évitez que le mode de fonctionnement ne s’impose de lui-même, petit à petit, sans qu’aucun des deux ne choisisse vraiment. Ou, pire, qu’un des deux choisisse sans que l’autre ait son mot à dire.

Il y deux aspects à considérer :
1. l’utilisation d’un compte joint.
2. la répartition des dépenses du couple.

Photo : Laura Gomez

L’utilisation d’un compte joint

Un compte joint fonctionne comme un compte bancaire classique. À ceci près qu’il a deux titulaires qui peuvent chacun faire fonctionner le compte. L’idée est que le compte joint soit utilisé pour les dépenses du couple et du foyer. Chacun peut conserver un compte personnel. Ou pas. Les 2 options sont possibles. L’utilisation d’un compte-joint vient avec quelques obligations, tout comme votre propre compte personnel. Tenez-en compte dans votre choix.

Photo : Elodie Chabrier

La répartition des dépenses du couple

Bien sur, s’il n’y a qu’un compte joint, sans aucun compte personnel, la question ne se pose pas. Toutes les dépenses sont réglées par le pot commun que constitue le compte joint. Si les comptes personnels ont été conservés, il est nécessaire de définir comment les dépenses communes seront réparties :
1. moitié-moitié : les dépenses sont réparties entre chacun à part égale.
2. au prorata : les dépenses sont réparties entre chacun au prorata du salaire de chacun.
Malgré tout ce qui vient d’être écrit, ne perdez pas de vue qu’il n’y a pas de choix préférentiel. Il n’y a que le choix qui vous convient. À vous, à votre partenaire et à votre couple.

Photo : Elodie Chabrier

Établissez des règles qui conviennent au deux

Il y a bien évidemment les quelques points dont on vient de débattre. Mais il y en a d’autres qui peuvent nécessiter de se mettre d’accord. Vous découvrirez la plupart de ces points au fur et à mesure. Et si vous avez su, jusqu’à présent, discuter d’argent et faire des choix sans vous entre-tuer, vous saurez gérer tout aussi intelligemment ces petites surprises.

On peut citer :
– Quelles dépenses font partie des dépenses du couple et lesquelles n’en font pas partie
– Comment gérer les dépenses imprévues
– Comment anticiper les dépenses imprévues (si, si, c’est possible !)
– Qui gère et suit les dépenses au quotidien

Photo : Juli Etta

Ouvrez un compte joint

Oui, je sais ce que j’ai écrit. Mais un compte joint permet vraiment de simplifier la participation de chacun aux dépenses communes et le suivi des dépenses et du budget. Il serait dommage de s’en priver. Je vous conseille donc fortement d’ouvrir un compte. Ensuite, vous gérez le reste comme vous voulez. Mais envisagez vraiment l’ouverture d’un compte joint.

Définissez les priorités

Même si vous êtes en couple, il est tout à fait normal que vous ayez des habitudes et des envies différentes de l’autre. Et inversement. Il est normal d’essayer d’y répondre équitablement, sans pénaliser l’un ou l’autre. Il faut garder à l’esprit que la vie de couple exige un certain nombre de choix, voire de concessions. Il est donc impératif de savoir faire des choix en tenant compte des envies de chacun.

L’outil idéal, même s’il est rébarbatif, est de définir un budget, même embryonnaire. Cela permet de bien évaluer les dépenses globales du couple, d’anticiper les dépenses imprévues (je vous avais dit que c’était possible), de planifier les dépenses et de dégager un budget pour les envies et désirs de chacun, les cadeaux… N’oubliez pas non plus de réfléchir à l’épargne et aux investissements. Le traditionnel achat du logement se prépare un minimum à l’avance. Et l’assurance-vie présente bien des avantages.

Photo : Alexandra Pottier

Évitez de vivre au-dessus de vos moyens

Voilà un conseil qu’il est judicieux de suivre, quel que soit votre situation matrimoniale (célibataire, marié, en union libre, … ). Mais il l’est d’autant plus si vous êtes en couple ou avez des enfants. Donc tâchez de ne pas vivre au-dessus des moyens de votre couple.
Cela vous évitera bien des tensions et des conflits dans votre couple, ou de mauvaises surprises. Et cela vous permettra de faire face aux dépenses imprévues, de planifier un achat conséquent (immobilier ou autre), de préparer un budget pour les enfants (loisirs, études, …). Ou de faire plaisir, tout simplement.

Un bref mode opératoire ?

    1. Définissez un budget, même embryonnaire, et suivez-le
    2. Épargnez et investissez intelligemment
    3. Limitez les achats à crédit
    4. Demandez conseil à des spécialistes
    5. Épargner et investir intelligemment … Tout le monde n’étant pas un spécialiste, ce n’est pas forcément évident. La solution est de demander conseil à des spécialistes.
    6. Même si vous n’avez pas de grand projet, un conseiller financier peut vous être d’une grande utilité. Vous pouvez commencer par votre banquier, par exemple. Cependant, se contenter de votre seul banquier n’est pas judicieux.
    7. Se former un minimum est essentiel. Vous pouvez ainsi être (un minimum) autonome et garder la maîtrise de vos investissements. À défaut d’être complètement autonome, vous former vous permettra aussi de mieux comprendre les conseils et suggestions de votre conseiller financier, de poser des questions pertinentes et d’être plus sur de vos choix.
    8. Contrairement à ce que vous pouvez vous imaginer, ce n’est pas si compliqué. Et il existe de nombreux sites et blogs très bien faits et de bons conseils.
Photo : Vincent Montagne

L’argent peut être une source d’ennuis et de discordes dans un couple alors prenez les devants ! Ces quelques conseils devraient vous y aider. A découvrir également, la peur de l’engagement au sein du couple : comment y remédier ?

Contactez les entreprises mentionnées dans cet article

Plus d'information à propos de

Donnez votre avis !

8 moments compliqués qui vont mettre à l'épreuve votre couple
8 moments compliqués qui vont mettre à l'épreuve votre couple
Tout ce qui brille n'est pas d'or, et dans certaines occasions, les nerfs peuvent être mis à rude épreuve...
Photo : Studio Cebrero
6 phrases que j'adore t'entendre me dire autant qu'un "Je t'aime"
On aime l'entendre, pourtant il existe d'autres phrases aux significations aussi fortes, qui ne laissent aucun doute sur l'amour que l'on porte à sa moitié... Nous en avons recueilli 6 pour vous !
Photo : Blossom & Co
Renouveler ses vœux en voyage de noces : une expérience inoubliable à vivre en amoureux !
Depuis quelques années, une nouvelle tendance semble s'imposer de plus en plus : le renouvellement des vœux de mariage lors du voyage de noces, ou comment se dire "oui" une nouvelle fois !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus