Journée Internationale des Droits des Femmes : portraits des personnalités féminines les plus inspirantes du 21ème siècle

À l’instar d’Olympe de Gouges ou de Simone Veil, nombreuses sont les figures du 21ème siècle qui perpétuent le combat en faveur des droits des femmes, en quête d’une seule finalité : l’égalité. Le féminisme se définit comme « la conviction que les hommes et les femmes doivent jouir des mêmes droits et des mêmes chances ». Utilisant leur notoriété comme mégaphone, de multiples personnalités, du grand comme du petit écran, nous démontrent au quotidien que naître femme n’est pas un handicap, au contraire. Engagées, plaidant de nombreuses causes, elles sont prêtes à faire évoluer les mentalités et le monde avec elles. A l’occasion de la journée internationale des droits des femmes, zoom sur les destinées qui servent le féminisme.

Emma Watson

Ambassadrice de bonne volonté de l’ONU Femmes, Emma Watson est l’une des plus jeunes actrices engagées de notre air. Instigatrice d’HeforShe, son célèbre discours prononcé au  Siège des Nations Unies lors du lancement de la campagne restera gravé dans les mémoires et dans l’histoire.

« L’égalité des sexes est aussi votre problème. »

Premier programme qui s’adresse directement aux hommes, HeforShe vise à les mobiliser davantage en les sensibilisant à la cause féministe, car selon Emma Watson, ils sont autant prisonniers que nous des stéréotypes liés au genre. Il ne s’agit pas, en effet, d’un enjeu exclusivement féminin mais d’un problème de société.

La phrase à retenir : « Plus je parle de féminisme, plus je réalise que la lutte pour les droits des femmes est trop souvent associée à la haine des hommes. S’il y a bien une chose dont je suis certaine, c’est que cela doit cesser. »

Michelle Obama

First lady ou non, Michelle Obama a toujours fait de la cause des femmes sa priorité, et plus particulièrement celle des jeunes filles. 62 millions, c’est le nombre d’entre elles qui n’ont pas accès à l’éducation à travers le monde. C’est aussi le hashtag créé par l’ex-première dame invitant célébrités et anonymes à partager sur Twitter leurs expériences scolaires. Après le lancement de la campagne Let Girls Learn, instiguée par son mari, ne manquant ni d’espoir ni de conviction, c’est à travers une lettre ouverte qu’elle incite désormais les citoyens à la mobilisation. Elle a également participé à la création d’un single féministe en collaboration avec Kelly Rowland, Missy Elliot et Lea Michele.

« Que vous ayez grandi dans un logement social ou dans une propriété à la campagne, votre réussite se déterminera par votre confiance en vous et votre courage. »

Cheval de bataille de l’avocate engagée, elle s’escrime pour l’accès à l’éducation et l’égalité des chances. Jamais à court d’idées, l’initiatrice du programme “Let’s move !” fait de la lutte contre l’obésité un combat visant à promouvoir les activités physiques à l’école.

La phrase à retenir : « En tant que femmes, nous devons nous soutenir les unes les autres. »

Meryl Streep

Figure de proue de la communauté gay, Meryl Streep est aussi une personnalité engagée pour les droits féminins, tant à travers ses rôles qu’in real life. Le film « Les suffragettes » pour lequel elle incarne Emmeline Pankhurst, une féministe politique, encourage d’ailleurs les femmes à prendre part au changement et à défendre leurs convictions. Avec l’humour et l’ironie comme principales armes de bataille, l’actrice préférant se qualifier « d’humaniste » n’hésite pas à monter au front pour dénoncer les injustices tant sociales que politiques. Supportrice de la communauté LGBT, elle a reçu, en 2017, le prix de l’alliée pour l’égalité lors du HRC Great New York Gala. Occasion dont elle a profité pour répondre, avec dérision, au célèbre “over-rated” (surestimée) du président américain.

 « Les filles passent trop de temps à se soucier. »

Considérée comme “trop laide pour le cinéma”, l’actrice appelle les jeunes filles à passer outre leurs complexes et croire en leurs rêves. Il n’y a rien de pire que de gâcher son talent à cause des stigmates de la société. Voilà pourquoi elle encourage quiconque ayant quelque chose à dire à s’exprimer, se lever et agir. Il est important de prendre conscience de la fragilité de notre liberté et de tout faire pour la sauvegarder.

La phrase à retenir : « Les gens dans les agences et les studios devraient regarder autour de la table des décisionnaires et sentir qu’il y a quelque chose qui ne va pas si la moitié des personnes avec qui ils sont ne sont pas des femmes. »

Oprah Winfrey 

Personnage aux multiples casquettes, Oprah Winfrey est une fervente défenseure du féminisme. Présentatrice, femme d’affaires et actrice américaine, elle est aussi la première femme de couleur à recevoir un Golden Globe en 2018. Oscarisée pour son engagement caritatif lors de la cérémonie des Gover­nors Awards, la lauréate influente et philanthrope du Jean Hersholt Huma­ni­ta­rian Award soutient l’éducation et s’engage auprès de causes touchant spécifiquement femmes et enfants.

« Time’s up. »

L’actrice combat également les atteintes sexuelles et brutalités faites aux femmes pour que personne n’est plus jamais à dire #metoo. Membre du mouvement Time’s up (c’est fini) fondé et lancé par plusieurs centaines d’actrices pour financer la défense de victimes d’agressions sexuelles au travail, elle oeuvre aux côtés de Natalie Portman et Reese Witherspoon notamment. Lors de la  75e édition des Golden Globes, nombres de personnalités s’étaient d’ailleurs mobilisées, portant un vêtement noir lors de la cérémonie contre le harcèlement sexuel.

La phrase à retenir : « Débarrassez-vous des gens qui vous rabaissent et entourez-vous seulement de ceux qui vous élèvent. »

Kristen Stewart

Depuis le scandale de l’Affaire Weinstein, de nombreuses personnalités notamment féminines ont rompu le silence et pris la parole pour dénoncer le sexisme qui régit l’industrie du cinéma. Sans langue de bois, non loin du faste et des paillettes d’Hollywood, Kristen Stewart est l’une des multiples célébrités à s’offusquer et révéler ce qui se trame par delà les célèbres collines. Selon l’actrice, beaucoup de stars jettent le voile sur les injustices, pourtant elle, n’hésite pas à dépeindre au fil des interviews les coulisses du grand écran quitte à se fâcher avec certains réalisateurs ou producteurs. Elle assure d’ailleurs avoir sauvé à plusieurs reprises des maquilleuses victimes d’harcèlement sexuel et soulève le problème des abus dans ce métier. Lors d’un événement organisé par le magazine ELLE américain, elle s’est exprimée au sujet de l’affaire qui défraye la chronique et fait la une de tous les tabloïds depuis plusieurs mois.

« Je veux juste exprimer ma reconnaissance de pouvoir entendre enfin ce qui jusque-là n’était que des murmures. »

Très concernée par ces injustices et féministe revendiquée, elle s’indigne que trop de femmes doivent travailler d’autant plus dur que les hommes pour espérer sortir de l’ombre. Persuadée que trop peu de femmes peuvent, aujourd’hui, accéder au métier de réalisatrice, elle a d’ailleurs produit de A à Z, un court-métrage inclus dans un projet féministe intitulé The Shatterbox Anthology et composé de 12 films réalisés uniquement par des femmes. Elle a également tourné dans une vidéo parodique avec Jesse Einsenberg. L’objectif ? Dénoncer les questions sexistes de certains journalistes. Elle se désole aussi que les jeunes filles ne soient pas plus féministes, à cause de l’image trop vindicative que cela engendre.

La phrase à retenir : « Vous devez vous autoriser à aller bien. »

Patricia Arquette 

L’actrice américaine originaire de Chicago, Patricia Arquette est l’une des nombreuses stars engagées dans la lutte des droits des femmes. Lors de son passage aux Oscars 2015, elle profite de la scène et de la lumière des projecteurs pour lancer un appel aux dirigeants. Une bouteille à la mer pour éveiller les consciences quant à l’inégalité salariale évidente dont sont victimes les femmes aux Etats-Unis. Malgré l’accord tacite qui régit les remises de prix, elle n’hésite pas à profiter de sa notoriété pour aborder un sujet polémique et politique qui nous concerne toutes, tout corps de métier confondu. Rejoignant la pensée d’Emma Watson, elle encourage d’ailleurs les hommes militants à se mobiliser. La lutte doit être universelle, et nous devons parler d’une seule voix. Un discours salué par Meryl Streep lors de la cérémonie.

 « Il est temps pour nous les femmes, d’obtenir l’égalité salariale. »

18,6 % c’est l’écart de rémunération entre les hommes et les femmes en France. Même si depuis quelques années nous assistons à une amélioration, nous sommes encore loin du compte. Et pour cause, selon le Forum Economique Mondial, les inégalités salariales ne devraient disparaître totalement qu’en 2234. Malgré les dispositifs et normes mises en place, visant à réprimander les entreprises ne respectant pas cette égalité, la France piétine et ces sanctions ne sont que trop rarement appliquées.

La phrase à retenir : « Quand les hommes encouragent un changement, il est prouvé que ce changement prend forme dix fois plus rapidement. Nous avons besoin de nos fils, frères, amis, amants, maris, oncles, grand-pères, collègues et héros. » 

Chimamanda Ngozi Adochie

Née à Enugu au Nigera, l’auteure de « Americanah »Chimamanda Ngozi Adochie s’est installée aux Etats-Unis en 1996 pour poursuivre des études de communication et de sciences politiques. A l’origine du célèbre “We sould all be feminsit” qui avant d’être un best-seller, était un discours prononcé lors d’une conférence TEDx à Londres, elle dépeint dans son récit, avec humour et vérité les travers de notre société actuelle où les inégalités liées au genre persistent. Après un franc succès, l’adaptation littéraire de l’illustre speech féministe est distribué, en Suède, à tous les étudiants adolescents, à l’initiative du Swedish Women’s Lobby. L’ouvrage est également disponible en France depuis le 26 février 2015. Ses mots, impactants et forts de sens, ont même été repris par Beyoncé dans son titre « Flawless ».

« On dit aux filles: Tu peux avoir de l’ambition, mais pas trop. »

Curieuse, elle se base sur l’expérience de vie et s’interroge sur le pourquoi des inégalités. Pourquoi une femme doit être moins payée qu’un homme ? Pourquoi est-elle le plus souvent en charge des corvées ménagères ? Pourquoi attend-t-on d’une femme qu’elle fasse plus concessions ? Qu’elle renonce à son travail ? À ses rêves ? Elle se définit comme une “féministe africaine heureuse qui ne déteste pas les hommes, qui aime mettre du brillant à lèvres et des talons hauts pour son plaisir, non pour séduire les hommes”.

La phrase à retenir :  « Parce que je suis une femme, on attend de moi que j’ai envie de me marier. On attend de moi de faire des choix mais de garder en tête que le mariage est ce qu’il y a de plus important. »

Sophie Marceau

Perçant l’écran il y a des années de cela pour son rôle iconique dans « La Boom », la réputation de Sophie Marceau n’est plus à faire. Artiste chevronnée, talentueuse mais également engagée elle est très sensible à la cause de la légitime défense et se mobilise en faveur de Jacqueline Sauvage dans l’affaire du même nom, incarcérée pour avoir, après des années de violences conjugales, tué son mari. Selon l’actrice il n’y a que quand ces violences seront reconnues comme un crime que des drames comme ceux-ci cesseront. Après son expérience dans le film « La Taularde », où elle tient le rôle principal elle déplore le sort des femmes qui n’est selon elle que très peu reconnu par la justice. Elle s’exprime également sur la question du burkini, défendant les femmes et leur libre arbitre.

« On a besoin des uns des autres. »

Comme ces consœurs américaines, l’actrice est également consciente de la nécessité des hommes pour lutter contre les inégalités à nos côtés. Actrice 2.0, elle utilise les réseaux sociaux, n’hésitant pas à affirmer son engagement et ses convictions sur Twitter. Porte-drapeau de la SPA, elle est également attentive à la cause animale. Elle encourage d’ailleurs ses followers à adopter comme elle, et poste régulièrement des photos de son chien Leetchi sur les réseaux.

La phrase à retenir :  « Je suis féministe. Je défends les femmes.  Si les femmes ont envie de s’habiller pour aller sur la plage, qu’elles le fassent. Il faut pouvoir faire ce qu’on a envie de faire. »

View this post on Instagram

Hot in Macao !

A post shared by Sophie Marceau (@sophiemarceau) on

Björk

Björk, c’est au travers d’un coup de gueule qu’elle exprime son engagement à la cause féministe, désabusée qu’on attribue systématiquement son mérite et son succès aux hommes de son entourage, la chanteuse islandaise soulève le problème du sexisme dans les médias et s’insurge contre la presse musicale. Joni Mitchell, disait également il y a des années que « n’importe quel homme qui était dans la même pièce se voyait attribuer son génie ».

« Pendant dix ans, je n’ai pas voulu parler de ce genre de choses, mais ensuite je me suis dit “Tu es lâche si tu ne résistes pas. Fais-le pour les femmes, pas pour toi. Dis quelque chose. »

Engagée en faveur des droits des femmes, elle encourage la différence à travers une lettre ouverte intitulée « Faisons de 2017 l’année du changement!!! Le droit à la différence pour toutes les filles!!! ». Avec comme autre préoccupation la défense de l’environnement, elle a participé au Karaoke Marathon for Nature, signant une pétition visant à empêcher la société canadienne Magma Energy de s’emparer des ressources énergétiques islandaises.

La phrase à retenir : « Le changement est dans l’air, nous marchons en plein dedans. »

Lisa Azuelos

Lisa Azuelos sort les griffes. Excisions, mariages forcés, violences physiques, verbales, morales, inégalités en tous genres : partant du constat qu’aucun terme n’englobait toutes les atteintes faîtes aux femmes et à leurs droits, la réalisatrice a décidé de créer le sien pour mieux le combattre. Le nom de son ennemie ? La gynophobie (littéralement “peur irrationnelle des femmes”). Instigatrice du mouvement “bring back our girls” et “free the nipple”, la réalisatrice de « LOL » a ensuite fondé l’association Ensemble contre la gynophobie et écrit un livre avec comme principaux sujets le mariage forcé et l’excision.

« 1 femme sur 5 est victime de viol et violences. Attendre, c’est être complice. »

14 millions de cris, c’est le nom d’un court-métrage percutant traitant des unions précoces et des mariages forcés. Lisa Azuelos a choisi ses armes : mobiliser et sensibiliser par l’art. Livres, textes, films, photos et autres œuvres, tout moyen d’expression est bon pour libérer la parole des femmes et faire entendre leurs voix. Sur le site nogynophobie.org elle a notamment organisé un concours. Pour participer ? Une vidéo de moins de 5 minutes répondant à la question “C’est quoi la gynophobie pour toi ?”

La phrase à retenir : « J’ai toujours su au fond de moi que la violence à l’égard des femmes était à l’origine de toutes les autres. »

View this post on Instagram

#OA #miracle #citédesanges#losangeles #angel

A post shared by Lisa Azuelos (@lisazuelos) on

Winnie Harlow

Mannequin canadienne à la renommée mondiale, Winnie Harlow, souffre de vitiligo depuis ses 4 ans. Alors que des taches blanches apparaissaient au fur et à mesure des années sur sa peau, la top victime de moqueries a su faire de sa différence une force tant dans son métier qu’au quotidien. Égérie Desigual et véritable star d’Instagram, elle se sert de sa notoriété pour lutter contre tous types de discrimination et prône l’acceptation de soi. Rêvant d’un modèle de beauté plus réaliste et diversifié, elle s’élève contre les diktats du milieu de la mode, et espère d’eux changements et évolutions. En clair, réjouissez-vous de ce qui vous différencie, et oubliez le regard des autres car seul celui que vous portez sur vous-même compte.

« Nous devons embrasser ce qui nous différencie. »

Véritable modèle pour les petites filles, Winnie est également concernée par les besoins des femmes en Afrique. Témoin de conditions de vie difficiles lors de son voyage au Kenya, la belle a créé en collaboration avec la marque Me To We, “The semiprecious collection” dont chaque pièce est réalisée par une femme kényane et conçue dans le respect des traditions les plus anciennes pour conserver l’authenticité du bijou. Grâce à cette jolie idée, grand nombre de femmes pourront reprendre le contrôle de leur vie, éduquer leurs enfants et s’assurer un futur. Pour la top “Chaque bijou est un rappel. Un rappel que certaines choses parfois banales ne sont pas encore acquises pour tout le monde”.

La phrase à retenir :  « Vous devez porter ce qui vous ressemble même si cela veut dire porter un smoking ou une jupe courte… Peut importe le vêtement, mettez-le. »

En cette Journée Internationale des Droits des Femmes, il est important de se rappeller, chaque 8 mars, que rien n’est acquis et qu’il reste encore un long chemin à parcourir. Seulement chaque pas est essentiel, et les femmes citées ici nous ont déjà fait gagner des kilomètres.

Découvrez également 10 portraits d’hommes engagés dans la lutte pour les droits des femmes.

Plus d'information à propos de

Donnez votre avis !

Three Billboards - Black Panther - The Disaster Artist - Les Indestructibles 2
Cinéma : notre liste des films les plus attendus de 2018 !
La rédaction de Zankyou a dressé pour vous la liste des sorties de film les plus attendues cette année. Il y en a pour tous les goûts et cette cuvée 2018 s'annonce savoureuse.
The Chi - The end of the f***ing wolrd - Altered Carbon
Séries TV : les nouveautés à ne pas manquer en 2018
Outre le retour de nos feuilletons préférés, nous vous avons déniché les meilleurs shows à déguster cette année ! Découvrez vite les nouvelles séries TV cuvée 2018.
Credits: Shutterstock
Mariages de stars : qui dira oui en 2018 ?
2018, année placée sous le signe de l'amour surtout pour les peoples ! Paris Hitlon, Vanessa Paradis ou encore Gwyneth Paltrow, nombreuses sont les stars ayant décidé de franchir le cap du mariage.

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus