Karim Kheyar : "Mon style est plutôt naturel et contrasté, avec l’humain et l’émotion au cœur de la photographie"

Raconter l’histoire de votre mariage, photo après photo, au rythme des regards, des sourires, des émotions, c’est ainsi qu’on pourrait décrire le travail de Karim Kheyar. Basé à Paris, ce photographe professionnel se déplace sur les lieux de votre mariage pour immortaliser les plus beaux instants de votre journée, des préparatifs à la grande soirée dansante. Rencontrez ce passionné d’images et découvrez son univers.

Quand et comment vous êtes-vous lancé dans la photographie et la vidéo de mariage ?

À la naissance de mon fils en 2011 s’est posée pour moi la question fondamentale du sens de ma vie, de mes actions au quotidien et du temps que j’accordais au travail. Après une longue période de remise en question j’ai troqué mon job de manager dans le privé pour celui de photographe professionnel. Ça s’est fait progressivement, en 2 ans. J’ai d’abord accompagné plusieurs confrères sur des mariages. Puis un jour un couple m’a dit que mes photos étaient plus belles que celles de leur photographe principal, alors je me suis décidé à créer mon premier site web pour montrer mes photos. En parallèle, j’ai pris le temps de construire tout un business plan, l’objectif étant de vivre de ma passion sans trahir mes valeurs.

Comment décrivez-vous votre style photographique ? Travaillez-vous avec une technique ou méthode particulière ?

Mon style est plutôt naturel et contrasté, avec l’humain et l’émotion au cœur de la photographie. Je travaille essentiellement en lumière naturelle sauf en soirée ou pour les photos de groupe où l’utilisation d’un flash est souvent incontournable. J’aime shooté à grande ouverture, pour capturer le plus de lumière possible et pouvoir recentrer l’attention sur le sujet.

Quels mots définissent le mieux votre philosophie de travail ?

L’authenticité et le storytelling sont les deux mots les plus importants dans ma philosophie de travail pour la prise de vue. L’écoute, l’empathie, la discrétion et la capacité d’adaptation pour tout ce qui relève du comportement.

Quelle est votre plus grande source d’inspiration ?

Le cinéma est incontestablement ce qui alimente le plus mon esprit, c’est donc naturellement qu’en prestation, j’observe les scènes comme si elles étaient projetées sur grand écran devant moi. Si mon regard les voit bien en 3D, mon cerveau les retranscrit presque instantanément en 2 dimensions si j’ai un appareil photo en main.

Que souhaitez-vous retranscrire à travers vos photos ?

La beauté du vivant et de la création, dans toute ses formes, et surtout celle qui émane de l’humain, de ses interactions, de ses sentiments et de ses émotions.

Y-a-t-il une photo que vous préférez parmi toutes celles que vous avez prises ?

Dentelles de Lumière. Je l’ai prise il y a plusieurs années déjà dans un Riad Parisien au centre de Paris qui a fermé depuis. Sa composition, sa lumière, l’attitude des mariés lui confère une sensualité et une esthétique qui me touchent à chaque fois que je pose les yeux sur ce magnifique tirage en piézographie accroché au mur de mon salon.

Pouvez-vous nous raconter une histoire/anecdote qui vous a marqué dans votre carrière ?

Une fois, dans un petit village du sud de la France, j’ai dû accompagner en voiture la mariée à l’église parce que le chauffeur prévu initialement avait plus d’une heure de retard (il n’est finalement jamais arrivé). Arrivés devant l’église, tout le monde était déjà rentré et le marié attendait à l’hôtel impatiemment depuis plus d’une heure déjà. Je la dépose sur le parvis mais impossible de s’y garer et il n’y avait aucune place disponible aux alentours. Un policier était justement là à surveiller ce parvis et les abords de l’église, je m’arrête devant lui, descends de ma voiture harnais et appareil photo sur moi et lui explique avec un grand sourire  que je tourne depuis 10 minutes que j’ai déjà déposé la mariée à l’église et que je ne peux plus avoir davantage de retard, que je lui confie mes clés de voiture et qu’il pouvait la mettre à la fourrière si besoin…

Il prend les clés que je lui mets en main sans broncher devant ce parisien surexcité que j’étais. Une fois dans l’église, je me rends compte à quel point j’avais complètement craqué, sachant surtout que mon backup, ma valise et tous mes papiers étaient dans la voiture, que j’allais avoir une amende de dingue et que j’allais être en galère tout le reste de la journée. Dix minutes plus tard, très discrètement, le policier se pointe dans l’église et me convoque du regard, je le rejoins immédiatement. Il me rend alors mes clés en me disant qu’il avait garé mon véhicule dans une rue adjacente et qu’il me souhaitait bon courage pour ma prestation.

Comment abordez-vous la première rencontre avec les mariés ?

Généralement on se découvre durant la première demi-heure puis on aborde en détail les attendus, les envies, les contraintes et le budget. Nous regardons ensuite les livres et les tirages que je ramène systématiquement avec moi. Mais il m’arrive aussi de faire des entretiens où finalement nous parlons très peu du mariage et beaucoup d’autres choses. L’essentiel pour moi est de repartir avec la réponse à 3 questions : Est ce qu’ils ont envie que ce soit moi leur photographe de mariage ? Est-ce que j’ai envie que ce soit eux mes mariés  pour cette date ? Est-ce qu’il y a un accord entre ce que je peux leurs apporter et ce qu’ils attendent ? Si la réponse est oui aux 3 questions, je deviens généralement leur photographe.

Auriez-vous quelques conseils à suggérer aux futurs mariés pour réussir leurs photos de mariage ?

L’important est d’être soi-même sans forcer le trait. Il n’y a pas de secret, il faut préparer au maximum son planning et déléguer au maximum tout ce qui doit se faire le jour J. Pour être serein et naturel sur les photos, il faut être organisé et aussi savoir faire confiance à son photographe, d’où l’importance d’un bon feeling dès le départ.

Si vous pouviez choisir le « mariage parfait » à photographier: comment serait-il ? 

Le mariage parfait, c’est un mariage qui ressemble aux mariés, fidèle et authentique à leurs personnalités. Pour moi, idéalement, les préparatifs et les cérémonies se déroulent directement sur le domaine, le manoir ou le château, il y a ainsi très peu de temps alloué aux déplacements durant la journée. Pour les préparatifs, les mariés sont entourés de leurs proches les plus intimes, je peux ainsi créer avec eux dès le matin les meilleurs conditions pour un beau reportage, l’espace est grand, soigné et très lumineux. Il y a ensuite un first look puis la cérémonie. J’apprécie particulièrement les cérémonies laïques parce qu’elles se déroulent en extérieur et donc en lumière naturelle et surtout parce qu’elles sont souvent très riche en émotion.

Sur un mariage parfait, il y a très peu de photos de groupe traditionnelles et on les fait avant le cocktail, je peux ainsi me concentrer davantage sur le reportage durant le vin d’honneur et saisir les invités sur le vif. Comme il fait beau, le cocktail se prolonge jusqu’à 20h 20h30, les invités sont conviés en salle. Les mariés et moi en profitons pour nous éclipser 15-20 minutes afin de réaliser une superbe séance couple, au meilleur moment de la journée, à tout point de vue. Enfin la soirée, dès les premières minutes, on allume le feu qui ne s’éteindra que très tard dans la soirée, vers 2h du matin à peu près…

Qu’est-ce qui vous différencie des autres photographes de mariage ?

Ce qui me différencie des autres, au-delà de mes photos,  c’est que je ressemble à mes mariés bien plus que mes confrères. De la même façon que mes confrères ressemblent certainement à leurs mariés bien plus que moi. Je crois aussi avoir un savoir-faire et un savoir-être qui m’aident à m’adapter aux personnalités de chacun tant que des valeurs communes nous réunissent et que le feeling est là.

Vous êtes séduits par le style photographique de Karim Kheyar ? Contactez-le au plus vite et créez à ses côtés l’album photo du plus beau jour de votre vie.

Contactez les entreprises mentionnées dans cet article

Donnez votre avis !

Photo : Melanie Tuero
Photographies de mariage : ces quelques détails qui nous racontent des histoires
Les photos de mariage relatent les grands moments de la journée, de la préparation des mariés jusqu’à la fin de la soirée. Et puis il y a ces autres photos. Celles qui attirent notre regard sur des détails, ces détails qui nous paraissent moindres, et qui ont pourtant toute leur importance...
Conservez les plus beaux moments du jour J grâce à ces photographes
Conservez les plus beaux moments du jour J grâce à ces photographes
L’ouverture de bal, l’échange des vœux, le baiser dans la voiture, l'émotion des discours… Des moments forts et intenses que l’on souhaite garder à tout jamais dans sa mémoire. Florilège des plus belles photos de mariage.
Photo : Cédric Nicolle
6 raisons de faire appel à un pro pour ses photos de mariage
Vous hésitez à choisir un professionnel pour prendre les photos de votre mariage ? Découvrez les six raisons qui ne vous laisseront plus aucun doute !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus