Le sans gluten, une bonne idée pour perdre du poids ?

Le sans gluten, une bonne idée pour perdre du poids ?

Nombreux sont ceux qui décident de diminuer - voire supprimer- leur consommation de gluten pour des objectifs de bien-être et de perte de poids... A tort ou à raison ?

  • Guest-blogger
  • Régime/nutrition
  • Santé

On entend parler depuis quelques années du régime sans gluten, adapté pour les maladies cœliaques. L’intolérance au gluten serait apparue au IIème siècle après JC, mais c’est en 1950 que le pédiatre Willem K.Dicke met en relation les symptômes de la maladie (diarrhées, lassitude, perte pondérale) avec la consommation de pain et de céréales. De plus en plus, les intolérants aux gluten sont rejoints par ceux qui, sans être cœliaques, choisissent de diminuer -voire supprimer- leur consommation de gluten pour des objectifs de bien-être et de perte de poids… A tort ou à raison ?

Mieux comprendre l’intolérance au gluten

Le gluten est une protéine contenue dans différentes céréales, les SABO : Seigle, Avoine, Blé, Orge. On en retrouve également dans l’épeautre, le kamut et le triticale; la maladie cœliaque est une maladie auto-immune, c’est la consommation de ce gluten qui déclenche une inflammation chronique et une atrophie des villosités de l’intestin grêle.

Pour ces malades, l’exclusion des céréales contenant du gluten est le seul remède. Le régime sans gluten est donc au départ la solution pour les malades.

enregistrer
Photo : pexels

La mode du sans gluten a explosé depuis les années 2010 en France, de plus en plus de personnes se disent intolérants au gluten sans en être malades. Cette mode a été revendiquée par de célèbres influenceurs comme Novak Djokovic qui dit être plus fort et plus concentré. Gwyneth Paltrow, Victoria Beckham ou Mégane Fox s’y mettent et le revendiquent pour perdre du poids. Adoptée donc pour devenir un champion ou pour garder la ligne, la mode du sans gluten est aujourd’hui bien présente.

enregistrer
Photo : foodiesfeed.com

Une tendance qui se justifie ?

Vous ne voulez pas manquer les dernières tendances pour votre mariage ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Le nombre de cas d’intolérance et de maladie coeliaque à énormément augmenté sans explications précises, et 80% des personnes intolérantes au gluten ne sont pas diagnostiquées. Le sans gluten pourrait donc être essayé afin de voir si une amélioration de la vie quotidienne est visible. Le gluten provoque chez les intolérants des douleurs abdominales, diarrhées, ballonnements, constipations.

enregistrer
Photo : foodiesfeed.com

Maux de tête, fatigue, confusion, eczéma, douleurs musculaires et articulaires, anémie : le fait de le supprimer de l’alimentation pourrait supprimer tous ces effets négatifs. Il permet de retrouver du bien-être dans le sens où s’engager dans un régime sans gluten c’est associer alimentation et santé et non plus alimentation et plaisir. On se débarrasse du gluten que l’on accuse de tous nos maux. Le régime sans gluten ne menace pas l’équilibre alimentaire et peut convenir à tout le monde. Cependant, des carences en vitamines B1, B3 et B6, fer, zinc et magnésium peuvent être provoquées puisque les pâtes et le pain en sont riches. Néanmoins, il s’agit d’un régime qui coûte cher, 4 à 5x plus qu’un régime classique, en plus d’être très contraignant car on retrouve du gluten dans énormément de produits.

enregistrer
Photo : pexels

Quels effets sur notre ligne ?

Ce régime permet de manger plus sainement à condition de regarder les étiquettes et de ne pas remplacer le gluten par d’autres aliments riches en sucres ou en matière grasse. On supprime des aliments à forte densité calorique comme la bière, le pain, les fast foods. Mais le sans gluten n’oriente pas l’alimentation vers les fruits et les légumes, il n’est pas en lui même vecteur d’une alimentation plus saine.

Le gluten n’est pas une molécule qui fait grossir, mais effectivement on le retrouve dans de nombreux aliments qui ont une forte densité nutritionnelle, les hamburgers ou les pizzas par exemple. A partir du moment où on fait attention à ce que l’on mange et qu’on supprime ce genre de plats, on peut obtenir une perte de poids similaire. D’autre part, si on supprime le pain, on est susceptible de supprimer tout ce que l’on met dessus : la confiture, la pâte à tartiner, le fromage, le beurre… Forcément, on réduit également les calories !

enregistrer
Photo : Unsplash

Apprendre à identifier le vrai ennemi !

Cependant, ce sont les céréales raffinées qui ont tendance à faire grossir, si on remplace le pain blanc par du pain complet, il y a aussi des chances de perdre du poids. Pour qu’il y est perte de poids il faut éviter de remplacer les aliments contenant du gluten par ceux contenant du sucre et de la matière grasse à la place, comme les industriels s’en amusent parfois…

enregistrer
Photo : foodiesfeed.com

En conclusion, si vous ne présentez pas de symptôme s’apparentant à une intolérance au gluten, il n’est pas indispensable de s’infliger un régime sans gluten : il est contraignant et vous coûtera plus cher. Amusez-vous à diminuer les gâteaux, burgers, pizzas et autre junk food, vous vous sentirez déjà en meilleure forme. Lisez les étiquettes et éliminez les plats aux multiples sucres ajoutés, limitez les céréales raffinées comme le pain blanc en les remplaçant par du pain complet par exemple. Privilégiez aussi les légumes et les fruits, diminuez la consommation de plats en sauce et de boissons caloriques. Vous retrouverez ainsi une alimentation plus saine largement plus bénéfique !

enregistrer
Photo : foodiesfeed.com

A lire aussi l’article Battle petit-déjeuner sucré contre salé… Qui gagne ? pour être au top côté nutrition ! Quelques kilos à perdre avant le jour J ? On vous livre un plan d’action détox à suivre une semaine avant le mariage !