Pourquoi le prince Harry et Meghan Markle ont rompu avec le protocole des mariages royaux?

Depuis samedi dernier, un vent de changement et de nouveauté s’est mis à souffler sur les mariages royaux, du moins pour les britanniques. Il fallait au moins ce couple pour faire ce changement: le Prince Harry, membre capricieux de la famille royale dans son adolescence, qui est ensuite devenu plus proche de sa famille et calme par la suite; et Meghan Markle, actrice mais aussi féministe déclarée. Ils se sont non-seulement éloignés du protocole strict des mariages royaux, mais toute la société britannique l’a accepté et célébré.

La monarchie britannique s’est toujours distinguée par sa sobriété et sa tradition, apparemment inébranlable au fil du temps. Cependant, une modernisation de la maison royale britannique avait déjà débuté avant celle apportée par les jeunes mariés: En effet le Prince William et Kate Middelton ont également fait partie de cette réforme, tant dans le protocole de la vie publique que dans leur vie intime, loin de certains luxes de la royauté.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

Mais aujourd’hui nous nous concentrons sur le mariage de Meghan et Harry, dont voici les différences avec les mariages royaux traditionnels:

1. Personne n’a accompagné Meghan à l’autel

La tradition du père accompagnant sa fille à son futur mari est l’un des héritages d’une société machiste. Parce qu’il y a des années, les filles appartenaient à leurs parents et les mariages servaient à les livrer à un autre homme. Ce changement de mains faisait que la fille passait du père au mari, chargé de la garder par la suite. Une tradition obsolète donc, bien qu’encore très pratiquée aujourd’hui.

Mais pour Meghan, cela n’a pas été le cas. Une opération récente de son père l’a empêché d’assister au mariage; même ainsi, elle n’avait pas besoin de ce symbole: elle est allée à l’autel en compagnie de dix demoiselles d’honneur et de pages. Charles, le prince de Galles et le père d’Harry, l’attendait à mi-chemin pour l’accompagner jusqu’à son futur mari. Un simple geste que Meghan a personnellement proposé à son futur beau-père et, grâce à la bonne relation qui s’est tissée entre eux,qu’il n’a pas hésité à accepter.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

2. Un mariage multiculturel

A cause des traditions restrictives de certaines monarchies, certaines situations normales de la vie réelle étaient impensables dans l’univers de la royauté. Jusqu’à maintenant, bien sûr. Car, s’ils avaient déjà épousé des Américains à la cour britannique, ainsi que des femmes ne faisant pas partie de la noblesse, le mariage avec Meghan Markle va beaucoup plus loin. En effet, la mère de la Duchesse du Sussex, Doria Ragland, afro-américaine et travailleuse sociale, loin de la haute société qui a toujours entouré Harry, figurait parmi les personnes les plus importantes de la soirée. 

Il y a des années, le mélange de ces mondes disparates aurait été un scandale à cause des préjugés, du manque de conscience sociale, du fort pouvoir de la tradition et de l’intolérance du passé. Aujourd’hui, ce n’est plus le cas. Descendante d’esclaves, Meghan Markle est devenue l’une des stars samedi dernier de ce mariage royal au Royaume-Uni, ce qui illustre le relâchement des traditions de la Maison Royale Britannique et le travail des petits-enfants de la reine Elizabeth II en faveur du changement et de la modernité.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

3. Discours et musique

La cérémonie a été dirigée par trois pasteurs différents, tous anglicans. Pour la cérémonie traditionnelle, le directeur était le doyen de Windsor, David Conner. C’est l’archevêque de Canterbury, Justin Welby, qui a célébré les vœux de mariage, mais la surprise vient du troisième pasteur, Michael Curry, qui vient de Chicago et est le premier évêque afro-américain au sommet de l’Église épiscopale.

L’évêque Curry a non-seulement souligné l’importance du mariage entre ces membres de deux cultures différentes, mais il a aussi souligné celle de l’amour, parlé de la figure importante qu’est Martin Luther King en faisant des gestes intenses pendant son sermon, comme le font les pasteurs afro-américains, contrairement aux prêtres britanniques, en général beaucoup plus sobres.  Tout cela a été reçu avec joie par les invités, et la chanson Stand by me a été jouée après l’homélie par un chœur gospel.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

4. On oublie le mot “obéir”

Jusqu’à ce samedi, le mariage royal n’avait guère changé de contenu. Alors que dans le passé la femme jurait «d’obéir» à son mari lors de l’échange des vœux, les Ducs et Duchesse de Sussex ont eux juré «d’aimer, consoler, honorer et protéger». Meghan Markle s’est toujours distinguée par son activisme en faveur de l’égalité des sexes et, bien sûr, son influence se devait de ressortir à un moment aussi important sur le plan personnel et social. Le terme d’ “obéir”, avec un mot si strict rempli d’autorité était vu comme étant un mauvais vestige du passé, et n’a donc pas été mentionné pendant le grand jour.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

5. Des invités de tous les types

Bien que, lors des mariages royaux, il y ait toujours eu un invité du monde du spectacle ou du sport (David Beckham y va toujours sans laisser personne indifférent), cette fois il y a eu un nombre beaucoup plus important de personnes éloignées de la royauté. Parmi eux de nombreux acteurs et actrices proches du cercle «Hollywood» de Meghan Markle, mais aussi du monde de la musique ou du sport. On y a vu, à part Beckham et son épouse Victoria, Oprah Winfrey, la joueuse de tennis Serena Williams, Elton John et son mari, David Furnish, George et Amal Clooney, James Corden, James Blunt ou encore Idris Elba. La royauté commence à ouvrir ses portes à d’autres univers.

Cordon Press
Photo: Cordon Press

Ces petits détails sont vraiment plus importants qu’ils ne le paraissent. William et Harry, avec Kate Middleton et Meghan Markle, tentent de réduire le sérieux et les restrictions de la couronne britannique par une plus grande tolérance et une réduction de l’élitisme. C’est un début de changement qui sera reflété au niveau général; nous sommes à l’approche de différents mondes qui commencent à lisser leurs frontières.

Plus d'information à propos de

Donnez votre avis !

Prince Harry and Meghan Markle in the Sunken Garden at Kensington Palace, London, after the announcement of their engagement.
Tout ce que vous devez savoir sur le mariage du prince Harry et de Meghan Markle
Depuis l'annonce du mariage, les informations des derniers jours et l'interview du couple sur la BBC ont révélé de nombreux détails sur le déroulement des futures festivités...
Young Prince Harry tries to hide behind his mother Princess Diana during a morning picture session at Marivent Palace on August 9, 1988, where the Prince and Princess of Wales are holidaying as guests of King Juan Carlos and Queen Sofia.    REUTERS/Hugh Peralta - RTR1JW1G
L'esprit de Lady Di sera très présent au mariage du Prince Harry et de Meghan Markle
La participation au mariage des Spencer, la famille de Diana, sera un bon moyen de se souvenir de la "princesse du peuple".
January 19, 2018 - Cardiff, United Kingdom - Photo by: KGC-375/STAR MAX/IPx.2018.1/19/18.Prince Harry and Ms Meghan Markle  visited Cardiff Castle. (Credit Image: © Starmax/Newscom via ZUMA Press)
Le créateur de la robe de Meghan Markle a déjà été divulgué pour son mariage avec le prince Harry
Nous pensions que nous devrions attendre le jour J du mariage, le 19 mai prochain. Mais non ! Nous savons d’ores et déjà qui sera le créateur de la robe de Meghan Markle..

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus