Remariage : toutes les conséquences à connaitre d'un second mariage

Remariage : toutes les conséquences à connaitre d'un second mariage

Après un premier mariage inachevé, vous avez envie de tentez l'aventure de nouveau en passant par le remariage. Avant de vous remarier, voici quelques informations qui pourraient vous servir... À vos notes !

Remariage : toutes les conséquences à connaitre d'un second mariage
Crédits photo : Antonio Matera
  • Procédures pour se marier
  • Conseils
  • International
  • Famille
  • Les mariés

Même si chez Zankyou, nous sommes de fervents défenseurs du “ensemble pour toujours“, la réalité est que de nombreux mariages ne fonctionnent pas et se terminent pour différentes raisons. Et personne n’est à blâmer. La vie est pleine de contradictions et de complications, mais souvenez-vous que chaque expérience et ses compétences nous construisent pour l’avenir.

Toutefois, cela ne signifie pas qu’il n’existe pas de seconde chance en matière de mariage; Cupidon tire plus de flèches qu’on ne l’imagine. Cependant, ces nouveaux couples doivent prendre en compte certains aspects avant de se lancer une seconde fois dans l’aventure. On vous dit tout sur les conséquences d’un second mariage !

Si le premier mariage était religieux

Dans le rite catholique, il est impossible de se marier plusieurs fois à l’église. Pour commencer, il est important de savoir que l’Église n’envisage en aucun cas le divorce, car elle considère le mariage comme un sacrement indissoluble. Ainsi, en cas de divorce, il n’y a pas de possibilité de remariage par l’Eglise, si ce n’est des bénédictions d’alliances ou des messes symboliques qui ne sont en aucun cas liées au sacrement du mariage.

Si une personne qui a été mariée dans le passé à l’église veut se remarier selon le rite catholique, elle ne peut le faire que si son précédent mariage n’a pas été consommé (avec preuve à l’appui) ou s’il s’est soldé par la mort du conjoint ou une annulation. Ce dernier point est très complexe, car les annulations sont demandées dans des cas très spécifiques et après une analyse exhaustive des causes pouvant justifier cette annulation.

Si le premier mariage était civil

Vous ne voulez pas manquer les dernières tendances pour votre mariage ?

Abonnez-vous à notre newsletter

Dans ce cas, il n’y a pas d’obstacles stricts. Premièrement, vous avez besoin de constituer un dossier avec toutes les pièces justificatives que vous avez déjà soumis pour votre premier mariage : les pièces d’identité des conjoints, leurs actes de naissance, les données personnelles des témoins du nouveau mariage et les pièces justificatives du domicile du couple.

Deuxièmement, vous avez besoin du certificat du mariage précédent dans lequel le divorce ou l’annulation est enregistré. Sans ce dernier, aucun remariage ne peut être célébré.

Et comme il n’est pas seulement une formalité administrative, le mariage civil doit également être préparé pour être unique et inoubliable.  

enregistrerAlbert Pamies
Photo: Albert Pamies

S’il y a des enfants impliqués

À moins que le couple ne souhaite se marier à l’église, le premier mariage n’affecte pas le second, à moins que des enfants ne soient impliqués. Dans ce cas, certains points doivent être pris en compte.

Le montant de la pension alimentaire versé à l’un des parents peut être révisé si ce dernier se remarie. Le juge disposera en effet des revenus du nouveau conjoint sur les avis d’imposition communs. Si le débiteur de la pension se remarie, le créancier peut demander une augmentation de la pension. En revanche, un remariage du créancier aura un effet contraire : le débiteur peut demander une diminution de la pension.

En cas de garde exclusive, le Code de la famille accorde par défaut le droit de garde d’enfant à la mère après le divorce. Cependant, en se remariant, celle-ci perd son droit si son enfant est âgé de plus de 7 ans.

S’il existe une prestation compensatoire versée au conjoint

La prestation compensatoire perçue par le conjoint disparaîtrait si ce dernier se remarie. Si la prestation compensatoire a été versé en une seule fois, il est impossible de demander un remboursement même partiel.

enregistrerGeorge Rudy
Photo vía Shutterstock: George Rudy

Si votre premier mariage s’est terminé (pour une raison quelconque) et que vous êtes retombé amoureux, pourquoi ne pas s’offrir de nouvelles noces ? Mais n’oubliez pas, avant de vous lancer dans l’aventure, prenez en compte toutes les conséquences que cela implique pour ne tomber sur aucune mauvaise surprise !

Êtes-vous sûrs d’avoir toutes les pièces justificatives nécessaires pour le mariage civil ? Découvrez le dossier complet !