#Témoignage : "Mon mariage sans réseaux sociaux"

Bérénice et Jean-François* se sont mariés il y a 3 ans, en Lorraine, entourés de leurs familles respectives, de leurs amis les plus proches et plus généralement des gens qui comptaient pour eux. Cérémonie laïque, repas de fête, violoncelles et piano ont rythmé ce jour important de leur vie de couple. La mariée nous raconte : “Nous étions en petit comité, c’était très sympathique, c’était aussi humoristique par moment“. Pour se dire oui, les deux jeunes gens avaient opté pour un thème champêtre. C’est dans un grand parc que Bérénice, en robe fushia, et Jean-François, bretelles vertes et chapeau sur la tête, ont scellé leur amour.

Crédits : Isasouri

Vous avez le décor, vous avez le thème, vous vous imaginez la scène mais vous n’aurez pas les photos. Jamais. D’ailleurs, les illustrations choisies pour cet article ne viennent pas dudit mariage.

Bérénice a 30 ans quand elle se marie avec son fiancé, lui aussi 30 ans. Avant le jour J, les deux amoureux pensent leur mariage comme n’importe quel couple, à une exception près : Ce dernier n’apparaîtra jamais en image sur Internet. Interdiction formelle de partager un seul cliché sur la toile, et peu importe la plateforme, réseau social ou non.

Aucune négociation possible : “On a prévenu nos invités le jour même, oralement”. Réaction des convives ? Aucune plainte, “Seulement de la compréhension”. Pendant une journée, le comité réuni par le duo a donc oublié Instagram, Facebook et autres outils de partage pour profiter pleinement de ces quelques heures de bonheur pur IRL (In Real Life).

La seule photo qui a été mise sur Internet vient du journal local, et ce n’était pas prévu : “Comme pour n’importe quel mariage, un photographe a pris une photo, mais je n’avais pas pensé qu’elle pourrait se retrouver sur Internet via leur site”. Quant aux photos prises par les invités, ces dernières ne verront jamais la couleur de la toile puisque “tout le monde a respecté la règle”.

Aucune des photos que nous avons choisies pour illustrer cet article ne provient du mariage du couple. Sylvain LE LEPVRIER
Aucune des photos que nous avons choisies pour illustrer cet article ne provient du mariage du couple. Sylvain LE LEPVRIER

Pari réussi pour le duo marié depuis maintenant trois ans donc. La question que l’on se pose alors est “Mais pourquoi ?“.

Bérénice précise avec humour : “Je ne suis pas une de ces personnes anti-Internet ! Internet, c’est génial“. La jeune femme fait des achats sur Internet, communique par Skype avec sa famille, seulement elle est “contre l’idée que des informations personnelles puissent être stockées et utilisées sans savoir comment”. Bérénice et son époux boudent entre autres les réseaux sociaux dont ils ne voient pas l’utilité. Et la trentenaire parle en connaissance de cause puisque elle a eu pendant une paire d’années un profil sur le réseau social le plus sollicité de tous : “Quand Facebook est apparu, j’ai trouvé ça fun, nouveau et puis au bout de deux ans, j’ai vu que les choses partagées ne m’intéressaient pas, que des gens avec qui je n’étais pas spécialement proche me demandaient en amie…“. L’internaute ne trouve le concept ni “enrichissant”, ni particulièrement utile, ce qui la pousse à clôturer son compte. “C’était à l’époque où on pouvait encore fermer définitivement son compte” souligne-t-elle. Alors mettre les photos de mariage sur Internet, le couple s’y est catégoriquement refusé : “La décision est venue naturellement, on l’a prise à deux“.

Crédits : Riana Rousseau

Le mariage a donc été immortalisé, oui, mais pas sur un espace virtuel à la durée de vie indeterminée. En somme, un mariage sans likes, sans partage, et sans commentaires assignés à des avatars.

Aujourd’hui parents d’une petite fille d’un an, Bérénice et Jean-François n’ont pas non plus partagé de photos de leur enfant sur le web : “On est bien conscients qu’elle sera un jour sur Internet, mais on essaye de donner le moins d’information possible“.

A voir si d’ici le mariage de la petite, Facebook et Instagram existeront toujours…

*Les prénoms ont été changés à la demande du couple

Plus d'information à propos de

Commentaires (2)

Donnez votre avis !

Photo : Pixabay
Lune de miel extra : l'Inde, terre mystérieuse où le temps semble s'être arrêté
Sa culture variée et colorée, ses anciens palais grandioses, ces régions aux mille temples... Laissez la magie opérer.
3 conseils pour faire de votre banquet un véritable spectacle
3 conseils pour faire de votre banquet un véritable spectacle
Il est important d'innover. De plus en plus en vogue, les banquets prennent la place des repas à table. Découvrez ce qui marquera 2018 en matière de repas !
Crédits : Shutterstock
Les 10 conseils pour un voyage de noces exceptionnel aux Seychelles
Finie la grise mine, cap sur le soleil et les cocotiers !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus