FR Login
FR

10 activités un peu folles pour tester votre couple !

Dans votre couple comme dans la vie : il faut savoir rire. Certaines situations, pourtant banales, peuvent devenir de véritables obstacles dans votre relation : la belle famille, un animal de compagnie ou même de simples vacances ! Afin de dédramatiser mais surtout de comprendre nous avons fait appel à deux spécialistes : Géraldine Chanal psychologue et psychothérapeute et Fabienne Kraemer psychanalyste spécialiste des relations affectives et du couple, auteure de « Je prends soin de mon couple » (Edition Puf).

1. Le week-end avec la belle-famille

Vous testez : votre dévouement et votre patience

La famille, il n’y a que ça de vrai ! Lorsque vous serez coincée entre vos beaux-parents, que tata Lucie vous proposera pour la dixième fois une part de son cake aux olives et au piment et que vous réussirez tout de même à faire des blagues, Jules comprendra ce que veut dire le mot « aimer ». Un week-end à la campagne dans la maison familiale de votre moitié est un très bon moyen pour tester votre couple. Vous allez devoir être agréable avec tous et faire des compromis pour que le séjour se déroule bien, et on ne parle même pas de la balade à dos d’âne que vous propose votre beau-frère. Seulement voilà, vous avez la pression car Jules compte sur vous pour faire bonne impression : « moi ? Le tarot, j’adore ! »

Les conseils ? « Le couple : Deux êtres uniques qui devront réaliser une œuvre unique en y mêlant les couleurs de leurs deux histoires., Il est difficile pour chacun, naturellement influencé par sa famille d’origine, de faire fi de son histoire, de ses modèles, de ses rites. Former un couple, c’est se lancer dans un subtil travail d’assemblage entre deux histoires de famille. Autrement dit, apprendre à transformer son héritage familial, adapter à sa façon les traditions, les rites, voire même en inventer de nouveaux… La difficulté est parfois pour le conjoint de comprendre les habitudes de l’autre “tribu“ et de les aménager. C’est une affaire de négociation et d’adaptation. Les moments passés en famille sont importants à condition qu’ils ne relèvent pas de l’obligation. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

Credit Photo : Mya Photography

2. Aménager l’appartement : la sortie Ikea

Vous testez : votre capacité à négocier mais également à faire des compromis

C’est prouvé scientifiquement par des psychologues américains : les sorties Ikea sont une véritable épreuve pour les couples. En plus vous avez fait l’erreur des débutants : vous y êtes allés un samedi. Et maintenant vous mangez ce célèbre hot-dog en essayant de décider Jules pour cette commode Askvoll en noir de préférence. Alors que vous débattez sur la taille et l’utilité, un autre couple vient de vous chiper le dernier set de bougies à la fraise. C’est la goutte d’eau : vous êtes à deux doigts de craquer. Jules ne veut rien savoir et vous commencez à être à court d’arguments, alors vous devez faire quoi au juste ?

Les conseils ? « Pour créer un couple chacun va ouvrir son espace d’intimité personnel à l’autre. Donner au couple c’est partager ce qui habituellement reste dans le domaine privé de chacun. Il existe donc une négociation d’un domaine physique commun. Certaines parties du territoire intime personnel sont proposées par l’un des membres du couple pour devenir des territoires communs au couple (par exemple : la place dans le lit, les rythmes du sommeil, les habitudes alimentaires, etc…).  Les débuts du couple et notamment la période de cohabitation sont donc parfois décisifs. Cela renvoie à la nécessaire capacité du couple à négocier les décisions du quotidien et à aménager un espace commun. Et il est important de ne pas négliger le « je » pour le « nous » dans cette dynamique. S’autoriser à « être » dans une relation de couple, c’est permettre à cette rencontre d’être dynamique, ouverte et créatrice. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

3. Adopter un animal de compagnie

Vous testez  : votre capacité à faire des choix ensemble, prendre soin d’un nouvel être

Marcus (c’est l’année des M, nous n’y pouvons rien) est confortablement installé dans le canapé entre vous deux. « Mais au fait, qui devait le sortir ? Et tu as pensé à le nourrir ? ». L’adoption d’un animal de compagnie engendre des responsabilités (qui fait quoi et quand ?) et également un partage du temps de l’autre (non Marcus n’est pas votre rival). En accueillant une boule de poils dans votre foyer, vous venez de chambouler toute la routine de votre couple et cela peut créer des conflits. C’est la première fois que vous devez vous occuper d’un autre être vivant et vous mettre d’accord sur comment le faire : ça n’est pas simple !

Les conseils ? « Le couple a différentes raisons d’adopter un animal de compagnie. Comme pour un individu ou pour une famille, la place qu’occupe l’animal peut varier d’un couple à un autre. Il a une valeur unique liée notamment à l’histoire du couple. Selon ce qu’il représentera pour chacun, l’investissement personnel de l’un ou l’autre envers l’animal pourra être différent au quotidien Parfois, chez les jeunes couples, il peut avoir une fonction de différer la conception d’un enfant, en dépassionnant la relation et en allégeant la responsabilité. Il peut alors intervenir comme un « essai, un test » préliminaire à l’exercice de la parentalité car se rejoueront des problématiques similaires : la question de la place et du rôle de chacun, de l‘autonomie, de l’investissement, de la gestion des espaces etc. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

Credit Photo : Reflex Mariage

4. Partir en vacances

Vous testez : la cueillette de champignons, la découverte de l’inconnu à ses côtés

Cela faisait des mois que vous en parliez : un petit break rien que tous les deux. Oui, oui… Sauf que Jules ne vous avait jamais dit qu’il comptait vous emmener pour un trek dans la montagne et que vous alliez cueillir des champignons pour vous nourrir. Alors que vous auriez aimé prendre le soleil et profiter de la mer, vous vous retrouvez à étudier « La survie pour les Nuls ». Partir en vacances nécessite de faire des compromis, savoir ce que l’autre veut et entend par « repos ». Vous serez seuls, rien que tous les deux et il ne faudrait quand même pas que vous fassiez tente à part.

Les conseils ? « Tout faire ensemble, avoir des goûts semblables, des idéaux communs et des activités partagées, telle serait l’idéologie des couples naissants. En effet, on rêve tous au départ d’avoir en partage des centres d’intérêts et des points de vue communs, jusqu’à découvrir que l’un préfère la mer et l’autre la montagne. Cependant, la différence d’un couple peut être un atout car elle est porteuse de rencontres et de dialogues qui ouvrent vers de nouvelles mises en perspective. Toute divergence peut être examinée dans le calme et avec un maximum d’efficacité si l’objectif est de résoudre le différend et non de combattre l’autre en voulant imposer son point de vue. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

5. Sortir avec des amis

Vous testez : votre acceptation de la notion de « couple », savoir s’amuser à deux

A chaque fois que Jules sort avec ses potes, vous êtes prête à descendre en pyjama dans leur bar pour faire une annonce : « il est à moi, vous ne le regardez même pas ! ». Cette fois, pour vous rassurer il vous invite, vous et vos copines à partager cette soirée. La reine du dancefloor qui sommeille en vous, ouvre un œil puis l’autre : « quoi une soirée ? On oublie les séries et les bouquins ? Cool ! ». Sauf que la jalousie vous rattrape rapidement : « mais on fait comment si une fille te parle, en fait… Même si elle te regarde ? J’ai le droit d’être violente ou pas ? ».

Comment faire ? « Au même titre que la sensualité et la tendresse sont nécessaires dans un couple, des activités communes renforcent le lien d’intimité. Mais qu’en est-il du couple lorsque l’un est animé d’un désir que l’autre ne partage pas ?  Il est important de différencier les centres d’intérêt et les valeurs. Deux personnes peuvent avoir des loisirs complètement différents mais être liés par des valeurs communes. Certes, les centres d’intérêt permettent au départ de partager une ou plusieurs expériences à deux… Mais cela ne suffit pas. Un couple ne tient pas sur la longueur s’il n’a pas de valeurs communes.  Mais cependant aucune obligation de regarder en permanence dans la même direction. Au fond, lorsque deux personnes sont ensemble, ce n’est pas vraiment par hasard. Dans la majorité des cas, c’est qu’elles veulent la même chose. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

Credit Photo : La Paire de Cerises

6. Pratiquer un sport en commun

Ce qui est testé : votre endurance évidemment, relever des défis avec lui

Alors c’est vrai, lors de votre premier rendez-vous, vous lui aviez affirmé que vous faisiez régulièrement des footings. Vous aviez juste oublié de préciser que vous aviez perdu vos baskets depuis 8 mois… Bon ce n’est pas bien méchant : mais maintenant qu’il est sur le point de vous emmener avec lui pour un footing dominical, vous faites quoi ? Est-ce que l’adrénaline va vous faire pousser des ailes ? Auquel cas, vous allez passer pour une compétitrice acharnée qui prend tout au premier degré. Ou est ce que vous allez traîner 1 kilomètre derrière lui, rouge comme un coquelicot ? Auquel cas, vous allez devoir lui avouer que le sport et vous ça fait trois. Avoir des objectifs communs c’est bien, savoir les réaliser ensemble c’est mieux !

Comment faire ? « Parmi les craintes que l’on peut retrouver au sein du couple se trouve celle de ne pas être capable d’apporter à l’autre ce dont il a besoin. Plus qu’un manque de confiance parfois, cela se traduit par redouter à l’extrême le jugement de l’autre, et plus spécifiquement ici du partenaire. Les problèmes d’estime de soi lui sont souvent associés, entrainant cette peur de ne pas être à la hauteur. La peur de décevoir empêche en cela de profiter pleinement des moments de partage ou des preuves d’affection du partenaire. Parvenir à se libérer de cette peur consiste à arrêter de se projeter dans ce que l’on veut que l’autre voit de nous.  Prendre le risque de déplaire, de ne pas être à la hauteur parfois, c’est assumer et exprimer qui on est et surtout, c’est la possibilité de voir l’autre pour ce qu’il est, et non pour ce que l’on suppose être ses attentes. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

7. Aller chez le coiffeur

Vous testez : sa capacité à s’adapter au changement, votre capacité à affirmer vos choix

« Surprise ! », vous avez dit adieu à vos longueurs bouclées pour adopter un carré lisse légèrement dégradé. Jules en lâche le sac de course ! Nous ne savons pas si vous avez remarqué mais à chaque fois que nous prononçons le mot « coiffeur » en présence de notre moitié, il a des sueurs froides. Pourquoi ? Nous n’en savons strictement rien : veut-il vous garder comme au premier rendez-vous à vie ? Son ex avait-elle les cheveux courts ? Nous ne trouvons aucune explication rationnelle à cette peur étrange et cela peut nous freiner dans nos envies. Passer le cap peut être un bon test pour votre couple, vous saurez ainsi si Jules vous laisse évoluer selon vos envies, mais comment faire si cela ne passe vraiment pas ?

Les conseils ? « Le lien amoureux a besoin d’être entretenu et chacun se doit de le nourrir au quotidien. On parle d’ailleurs de “nourritures affectives.“ Avec le temps, l’autre peut devenir un familier. Il devient moins curieux, moins attentionné, moins désireux, car il vit maintenant en permanence à nos côtés. Bien souvent, on a tendance à exprimer ses propres attentes, ses frustrations, en occultant le fait de manifester des élans vers l’autre. Vivre le quotidien, c’est être attentif à l’autre, à l’harmonie de la relation, mais sans pour autant s’effacer ou s’oublier soi-même. Savoir s’estimer est un élément indispensable pour aimer l’autre. Il est essentiel de suivre ses propres envies et de tout faire pour entretenir sa confiance personnelle. Dans le couple, cela renvoie à la notion de séduction. Tous ces petits gestes que fait la personne pour attirer l’attention de l’autre et qui s’estompent parfois quand le couple semble être devenu stable. La séduction est un processus continu, nécessaire pour maintenir et nourrir la relation (notamment le désir). » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

Credit Photo : Caroline Happy Pics

8. Faire le ménage

Ce qui est testé : le sens de l’organisation et du partage des tâches

Non, ceci n’est pas une blague. Faire le ménage est une activité insolite surtout si c’est Jules qui passe l’aspirateur  – ne le prenez pas mal Messieurs. Alors que vous avez enfin tout bien rangé dans votre superbe commode Askvoll, il ne vous reste plus qu’à faire le ménage. Qui fait quoi ? Comment ? Est-ce qu’un planning est nécessaire ou un simple regard sera suffisant ? Le partage des tâches dans un couple est très important si vous ne voulez pas accumuler les reproches. Mais au final pourquoi est-ce si important et comment s’y prendre ?

Les conseils ? « Une vaisselle non faite, des chaussettes qui trainent… des choses banales du quotidien qui renvoient parfois à l’un des amants un sentiment d’injustice, de rancœur, avec parfois même l’idée qu’« il fait tout ». Au point que cela peut devenir un sujet répétitif de discordes. Il est important d’avoir à l’esprit que le partage des tâches dans le couple doit être équitable et pas forcément égalitaire : Il existe une multitude de façons de se partager les tâches ménagères. Mais le seul critère en ce domaine est la satisfaction des deux partenaires. Nul besoin de convenir d’un 50/50 arbitraire, si l’un des amants préfère faire la vaisselle plutôt que le ménage, et l’autre la cuisine. D’autant plus que certaines tâches (comme faire un bon petit plat) font partie, pour certains, de l’intime du couple et symbolisent dans ce sens un type de rapport affectueux. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

9. Se retrouver sous la couette

Vous testez : vos envies, votre intimité en tant que couple

« Quoi ? Ce soir ? Mais la saison 6 de Game of Thrones va commencer ! ». Et le lendemain, vous revenez gentiment : « pas ce soir non plus, il y a les quarts de final de la Ligue des champions ». Se retrouver sous la couette au même moment, avec les mêmes envies est un véritable parcours du combattant. Si au début, toutes les occasions étaient bonnes, vous vous rendez bien compte que maintenant après avoir mangé ses coquillettes fromage, Jules a juste envie de jouer à la console. Cela vous inquiète, vous vous posez des tonnes de questions. Au départ vu comme une activité très divertissante, le désir peut devenir un véritable obstacle. Le conseil de la rédac ? Déjà demandez à Marcus de rejoindre son panier.

Les conseils ? « Si l’on souhaite connaître une sexualité de couple épanouie, il est primordial d’écouter le monde de l’autre. D’accepter et de respecter l’existence d’un autre différent de soi. Aucun des deux n’a tort ou raison, aucun des deux ne détient la vérité en la matière. Le rapport sexuel entre un homme et une femme est juste la rencontre entre deux mondes intimes différents, où chacun se doit d’être à l’écoute du sien et de respecter celui de l’autre. Une erreur souvent commise par les amants, c’est de penser que l’autre a un fonctionnement sexuel similaire au sien. Lorsque cette similarité n’est pas pensée, elle est au moins souhaitée. Il est, par conséquent, essentiel pour le couple de créer un langage et un imaginaire commun, afin de pouvoir enfin se rencontrer sur un pied, non pas d’égalité mais d’équité, où chacun peut exprimer son monde et où l’autre tente d’être à l’écoute de celui-ci qui n’est et ne sera jamais le sien. » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

10. Avoir une discussion sur l’avenir

Ce qui est testé : la stabilité, l’avenir, la longévité

« Et toi, tu aimes quoi comme prénom pour une petite fille ? ». Jules manque d’avaler sa brosse à dents, regard inquiet, lèvres qui tremblent : votre moitié nous donne la nette impression de totalement paniquer. « Comment ça, tu parles d’un bébé ? Ou d’une copine pour Marcus ? ». Il feint l’incompréhension mais nous ne sommes pas dupes. De votre côté, vous avez terriblement envie de mettre les deux pieds dans le platet si vous en aviez un troisième, vous le mettriez aussi – car vous voulez savoir ! Activité risquée, la discussion qui implique trop de « nous » avec utilisation excessive du futur peut tourner au vinaigre. Elle est pourtant capitale pour savoir si vous êtes sur la même longueur d’ondes !

Comment faire ? « Le couple est considéré comme une entité qui prend naissance et demande du temps, de l’attention et une direction. Tout projet dans un couple est une occasion de redécouvrir l’autre, de comprendre ses attentes et d’exprimer les siennes. Avoir des projets donne donc de la substance à cette entitéElaborer ensemble un dessein nourrit la relation. Pour certains, les projets et l’engagement répondent aussi à un besoin de sécurité. Quand deux personnes décident de former un couple, elles affirment par là le choix de vivre ensemble mais pour autant la fiabilité du couple n’est pas posée… Avoir des projets communs (allant du choix du lieu des prochaines vacances au désir d’enfant) permet de se sentir “sécure“, de visualiser un futur et donc d’avoir un côté rassurant à long terme… » Géraldine Chanal, psychologue et thérapeute de couple.

Credit Photo : Alex Tome Photography

Le mot de la fin

Même si notre article était à prendre avec humour, vous avez sûrement remarqué que ces situations anodines pouvaient prendre des tournures très sérieuses et poser de véritables questions, les conseils de Géraldine Chanal en sont d’ailleurs la preuve. Tester votre couple ou votre conjoint peut avoir des risques et vous devez toujours penser à prendre du recul, comme nous l’explique Fabienne Kreamer pour notre mot de la fin.

Elle indique d’abord « qu’on ne peut pas rater un test, on peut juste constater que cela va être un atout ou un obstacle pour l’avenir. De toute façon, il faut tout reconfigurer à deux, être en couple c’est le début d’une nouvelle ère» . Ainsi, si vous avez refusé la onzième part de cake aux olives et au piment, cela ne veut pas dire pour autant que vous êtes une mauvaise petite amie. De son côté Jules doit aussi apprendre à vous intégrer et à prendre votre parti quand cela est souhaitable – vous le remercierez pour nous d’avoir discrètement manger cette part de cake.

Credit Photo : Ernestine et sa famille

« La seule activité à tester ? La vie à deux ! Le quotidien le plus banal. Il ne faut pas trop tester votre couple, en demander trop à votre partenaire » continue Fabienne. Sinon ? Vous risquez le burn-out sentimental ! Prenez un peu de recul et observez votre couple dans la vie de tous les jours : il n’y a rien de mieux. « Il s’agit de faire ensemble une nouvelle entité » conseille la psychanalyste.

Enfin si nous avions un dernier conseil à vous donner, sachez que Fabienne explique l’harmonie d’un couple par un simple acronyme : « CARE : le care est une philosophie du soin de l’autre. En reprenant les initiales on peut définir 4 pilliers fondamentaux d’équilibre dans un couple : Complicité, Amour, Respect et Engagement ». Le couple parfait n’existe peut-être pas, mais la perfection dans votre couple si : tout est question de point de vue et d’implication.

Credit Photo : Mya Photography

Enfin n’oubliez pas qu’il est également important d’avoir des petites attentions envers l’autre : rappelez donc à Jules que certains gestes romantiques nous rendent heureuses et pensez également à prendre soin de lui !

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Commentaires (1)

CATHERINE
19 avril 2016

Ce qui m’a le plus impressionnée dans cette article c’est la notion d’acceptation de la liberté de l’autre et surtout de respect de la différence . Même si l’on a toujours tendance à chercher l’âme soeur , la différence engendre l’évolution de soi ce qui est profitable à tous et permet d’évoluer dans la vie. Bravo pour cet article qui démontre que la plus belle chose dans la vie est l’Amour que vous recevez et celui que vous êtes capables de DONNER. Bravo à Géraldine de la part d’une lectrice un peu particulière.

Commenter

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus