FR Login
FR

Armelle et Guy : Le mariage romantique en Savoie de deux meilleurs amis faits l’un pour l’autre

Armelle et Guy nous ont particulièrement émus, et pour leur très romantique histoire, et pour leurs photos de mariage aussi touchantes que splendides. Les deux anciens lycéens sont deux meilleurs amis qui ont attendu 10 ans avant de se marier en Savoie. Nous sommes absolument ravis de vous faire partager ce real wedding plein d’amour, de moments forts et de confessions émouvantes. En découvrant ce dernier, outre sourire niaisement et avoir la larme à l’oeil, vous pourrez vous inspirer de la décoration entièrement imaginée et fabriquée par la mariée. En effet, c’est Armelle elle même qui s’en est occupée et qui a même fabriqué la lavallière et la cravate de son compagnon…Une mariée bluffante, donc, qui nous livre les coulisses de ce jour si particulier pour elle.

La rencontre

Nous nous connaissons depuis le lycée, et après 10 ans d’amour, j’ai eu la chance d’épouser mon meilleur ami !

Crédits : Amandine Crochet

La demande

Eh bien ce n’est pas lui, mais moi, qui ai fait la demande ! En bonne féministe, je m’étais insurgée un jour contre le fait que c’était toujours aux hommes de faire la démarche : il m’a alors dit avec un sourire qu’il attendrait ma demande. Quand je me suis décidée, j’ai voulu le surprendre. J’ai préparé de grandes bannières à accrocher dans le parc tout proche de notre premier appartement, et je voulais qu’on passe devant “par hasard” à l’occasion d’une promenade. Mais les circonstances ont joué contre moi : Quand il est arrivé, je n’avais fixé que “Veux-tu” ! Heureusement, il a dit oui et ce petit raté a rendu la demande encore plus mémorable pour nous.

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Les préparatifs

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Pour nous, c’était important d’avoir, en plus de la cérémonie civile, un moment pour parler d’amour, impliquer nos proches et échanger nos vœux. Nous nous sommes aidés du guide d’Anne Delacour et Urielle Baubion pour organiser la célébration et choisir les textes que nous avons confiés à nos familles et amis. Nous avions décidé de nous marier dans la commune où habite ma mère, à 700km de chez nous. Quand nous avons commencé à chercher un lieu, nous avons eu la surprise de voir qu’il y avait une salle dans le village même. Ils  proposent des prestations très complètes qui comprennent la location de la salle, le traiteur, le service, l’hébergement, et le brunch du dimanche. Et c’est bien pratique de traiter avec un seul prestataire quand on est loin !

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Il y avait aussi un joli jardin pour la cérémonie laïque avec un panorama à couper le souffle. Que demander de plus ? Côté déco, nous avons tout fait nous-mêmes (enfin, j’ai imaginé, il a approuvé, j’ai fabriqué !) Le thème pourrait se résumer par “bulles d’arc en ciel”, décliné dans la papeterie (save the date en forme de marque-pages, faire-part, menus, panneaux, remerciements, livre d’or…), la déco de la salle, les dragées, le bouquet fait main, la boutonnière et même mes chaussures !

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Pour mes robes (une pour la mairie, l’autre pour la cérémonie laïque) j’ai mis à profit mes petites connaissances et le grand talent d’une copine en couture pour créer une jupe tutu et un petit boléro de dentelle. J’ai aussi fabriqué la cravate et la lavallière de mon mari. Quelle fierté d’avoir des tenues uniques ! J’ai consacré pas mal de temps à glaner des idées, bricoler la décoration et dévorer les blogs pendant un an, mais c’était un plaisir de porter ce joli projet. Quand le stress m’a envahie, que j’étais alors débordée à quelques jours de la grande date, mon fiancé a su prendre les choses en main pour régler l’organisation, et les copains et la famille proche nous ont donné un sacré coup de main dans la dernière ligne droite. Le vendredi soir, après avoir tout installé, nous nous sommes retrouvés entre amis pour partager une pizza, et je crois que tout le monde a apprécié ce moment de détente avant le grand jour.

Le jour J

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Le mariage civil a eu lieu le matin. Une petite cérémonie sans prétention devant nos proches déjà sur place. Ensuite, nous avons eu la chance de pouvoir faire un pique-nique avec tous nos invités qui arrivaient au fur et à mesure. Ç’a été pour moi le début de la magie de notre mariage, car les gens qui ne se connaissaient pas se sont mis à discuter dans une ambiance joyeuse et détendue – pour moi qui craignais certaines tensions, c’était un gros poids qui s’envolait.

Crédits : Amandine Crochet

A la fin du repas, je suis partie me préparer avec ma mère et quelques amies (qui ont assuré pour le maquillage et la coiffure) pendant que ma super témoin s’occupait de la gestion des invités. A partir de là, ç’a été un torrent d’émotions : Les yeux brillants de mon père quand il m’a vue sortir de l’ascenseur, mon mari qui s’agrippe à notre maître de cérémonie en m’apercevant en haut des escaliers, la pensée aux absents, les magnifiques discours et lectures de nos proches, les vœux de mon mari qui ont arraché des larmes à tout le monde, les jolis souhaits universels… J’avais des craintes pour cette cérémonie, peur que les gens ne comprennent pas notre démarche, mais finalement, je crois que ça a beaucoup touché tout le monde (à commencer par nous) grâce à la sincérité profonde de tous les participants.

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Ensuite, en pleine euphorie, nous sommes passés par les étapes classiques : Photos de groupe et de couple, très joli vin d’honneur dehors, puis dîner et fiesta. On a pu se laisser porter grâce à la compétence de nos prestataires et la super organisation de nos proches, qui nous avaient réservé quelques surprises sympas : Les traditionnels Elle et Lui et 12 mois, mais aussi une chorégraphie, un fil rouge puzzle et des cadeaux personnalisés.

Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet
Crédits : Amandine Crochet

Le lendemain, en brunchant face aux montagnes, on a continué à surfer sur cette vague de bonheur, à peine altérée par le petit pincement des “au revoir”. Et on a pu prolonger cette parenthèse enchantée lors de notre petite lune de miel en Provence. Je recommande vivement à ceux qui le peuvent de s’accorder un peu de temps pour profiter à deux de toutes les bonnes émotions partagées. Sans aucun doute, on aurait pu améliorer plein de petits détails (trouver comment allumer la climatisation au plus fort de la soirée, par exemple !) mais j’ai adoré notre mariage qui a été un vrai moment de joie et de partage.

Crédits : Amandine Crochet

Si vous avez, comme nous, été particulièrement séduits par le mariage de ces deux amoureux, songez à faire appel à leurs prestataires : Robe de mariée d’Armelle : Cymbeline et Asos (Mairie) // Costume 3 pièces en demi-mesure de Guy : Faubourg Saint-Suplice // Le lieu : Le chateau d’Escart // La photographe : Amandine Crochet 

Contactez les entreprises mentionnées dans l'article.

Vous avez aimé cet article ? Partagez-le !

Donnez votre avis !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Vous travaillez dans le monde du mariage ?
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage, dans plus de 19 pays. En savoir plus