Audrey et Cédric : un beau mariage sur les bords du lac d'Annecy sur le thème du ruban

Audrey et Cédric : un beau mariage sur les bords du lac d'Annecy sur le thème du ruban

Un thème ruban... ? Comme nos mariés, embarquez dans une dodoche et direction le lac d'Annecy pour vous inspirer de ce joli mariage !

  • Real weddings
  • Haute-Savoie (74)

Tomber sur le grand amour à la vingtaine, avoir 2 beaux enfants et se marier avec lui 11 ans après… Que souhaiter de plus ? Découvrez les jolis clichés de ce mariage par la photographe Vanessa Amiot.

La rencontre 

En mai 2005, nous étions invités tous les deux chez un ami commun basketteur. Coup de foudre pour ses beaux yeux bleus clairs pour ma part. Nous nous sommes revus à plusieurs reprises à Dieppe où je suis née, lui n’était là que depuis un an pour le basket qui était son métier à ce moment-là, il est de l’Essonne. Nous avons emménagé ensemble 4 mois plus tard et le 6 août 2006, on se fiançait.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

La demande

J’allais rentrer de mes cours, j’étais encore étudiante à ce moment-là, j’avais 22 ans et Cédric 23 ans. Cédric m’a demandé de le rejoindre chez mes parents, car sa voiture était en panne. Quand je suis arrivé chez eux, pas de Cédric et pas de parents, mais des petits mots qui me guidaient et une belle tenue m’attendait dans ma chambre. Après avoir pris un bon bain, qu‘il m’avait déjà préparé et une fois habillée, je descendis dans le jardin. Cédric avait mis des bougies partout, était bien habillé et avait fait une belle table, là j’avoue je commençais à me douter de quelque chose. On a mangé un bon repas de traiteur accompagné de champagne et au moment du dessert Cédric a mis son genou à terre et fait sa demande. La bague était trop belle, ma sœur l’avait aidé à la choisir et moi j’ai pleuré comme une madeleine.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Les préparatifs

Si la demande a été rapide et suivie rapidement de fiançailles officielles avec un repas accompagné de toute la famille, le mariage par contre a été très long à arriver, très long… J’ai d’abord fini mes études d’infirmières qui duraient encore un an et lui jouait au basket (toujours son métier), ce qui nous imposait de déménager environ tous les deux ans. Du coup pas facile d’organiser un mariage en ne sachant jamais si l’on serait dans la même ville l’année d’après.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Vous ne voulez pas manquer les dernières tendances pour votre mariage ?

Abonnez-vous à notre newsletter

En 2011, naissait Adam à Rodez et en 2014, Théo à Annecy dernière ville où Cédric a commencé sa reconversion professionnelle. Fini les déménagements. En août 2015, je rentrais du travail et Cédric me dit, juste comme cela “j’ai compté, on serait à peu près 80…” Et voilà, c’était parti. Nos emplois respectifs étaient prenants et l’on avait peu de temps pour chercher un endroit. On voulait trouver quelque chose où on n’aurait que la déco à gérer. Petit problème pour 2016 beaucoup d’endroits n’étaient plus disponibles.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Finalement, nous avons trouvé Les Trésoms, hôtel avec superbe vue sur Annecy, son lac et ses montagnes ; ils leur restaient deux créneaux : un en mai et un en septembre. Nous étions en novembre et je ne me voyais pas prête pour mai. Leur formule tout incluse nous convenait bien, vin d’honneur, repas, vin à volonté nous n’avions que le champagne à gérer. On est tombé amoureux de l’endroit dès la première visite.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Ensuite, le marathon commença, chercher les faire-part, quelle déco et surtout la robe ! La robe : j’ai commencé mes recherches en janvier et là, tout le monde me dit, il ne faut pas traîner avant février faut qu’elle soit choisie pour être dans les temps et là moi je me décomposais. Je savais exactement le genre de robes que je voulais, pas trop de dentelle, près du corps et pas ou très peu de traîne. J’ai trouvé mon bonheur en essayant ce modèle Rembo Styling de 2013 dans la boutique Mariées de Haute-Savoie. Un vrai coup de foudre ! Pour mes chaussures, j’ai choisi des Jonak. Puis nous avons choisi nos alliances, j’ai craqué pour Mauboussin et Cédric pour Christophe Borocco Joaillier.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Ensuite pour la décoration, nous avons choisi les couleurs jaune et gris et avec le thème du ruban. Du coup les rubans étaient présents sur le bouquet de la mariée, dans l’église, à la sortie de l’église accrochés au bout de bâtons en bois, sur le plan de table et même sur la cabine à photobooth, que nous avions faite nous-mêmes avec un énorme carton. Pour les centres de table, tout était simple, petites fleurs flottantes dans des vases avec bougies immergées et marque place fleuri également.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Notre fleuriste Le comptoir des fleurs nous a suivis dans nos idées, tout était parfait, mais la mise en place était longue, car la salle n’était disponible qu’à 20h la veille du jour J et pas en intégralité. Nous avons fait notre décoration de table et pour le reste, c’est le personnel des Trésoms qui a géré la mise en place par plan.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Le jour J

Levés à 7 heures, dur, mais c’était le grand jour pas le droit d’être fatigués et finalement, on n’est pas fatigué du tout dans le rythme d’une journée marathon. Nos préparatifs pour la coiffure et l’esthéticienne ont eu lieu au même endroit L’Atelier, mais pas à la même heure. Nos familles n’étant pas du coin, elles étaient pour la plupart arrivées la veille et se sont faites coiffées et maquillées au même endroit.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Il était déjà 11h et la mairie était à 13h30, du coup habillage des enfants surtout que pour Théo c’était aussi un grand jour le baptême a eu lieu en suivant le mariage religieux. Choix que nous avons fait n’ayant pas eu le temps de le baptiser avant. Ensuite, j’ai commencé à me préparer accompagnée de mes témoins une amie et ma sœur et surtout ma maman qui était présente également. Cédric s’est préparé en enfilant son magnifique costume Reinier et ses chaussures Finsbury, le tout accompagné de ses témoins également.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Nous nous sommes découverts dans la cage d’escalier de l’hôtel où un luminaire qui descendait le long de l’escalier était juste magnifique et ce fut un grand moment d’émotion. Départ pour les cérémonies civile puis religieuse au bord de notre coccinelle retro-cabriolet, noire et jaune trouvée pour l’occasion. Tout était parfait les musiques que nous avions choisies pour la mairie et pour l’église étaient parfaites.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Tous ces moments resteront gravés dans nos mémoires, il y avait tant d’émotions en une seule journée c’est indescriptible. Tout passe à 100 à l’heure, mais tout est top. Pour notre part, on avait beaucoup trop de temps entre la mairie et l’église ce qui nous a permis de prendre possession le bar sur le parvis de la mairie. Moment très convivial qui a plu à tout le monde. Nous avons fait très peu de photos de groupes mais quelques une avec la famille proche et d’autres avec tous nos amis basketteurs afin de mettre à l’honneur le ballon orange.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Le bouquet de la mariée est un des moments que j’ai adoré. D’ailleurs les filles qui ont tourné autour de moi ont adoré et c’est ma sœur qui était au bout du dernier ruban, c’était vraiment sympa. Pour le reste, tout est allé très vite et ce sont nos témoins qui ont géré les différentes étapes allant du vin d’honneur jusqu’au repas, car nous n’avions pas pris d’animateur. C’était un choix de notre part, nous avons fait notre playlist nous-mêmes. On ne regrette pas ce choix l’ambiance a été là comme prévu.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Nos témoins ont bien géré. Le repas était succulent, les invités ont apprécié l’endroit et ce moment magique tout comme nous. La fête a bien été au rendez-vous comme prévu. Le lendemain famille et amis très proches sont restés avec nous pour le brunch qui a eu lieu sur la terrasse des Trésoms, encore un bon moment passé ensemble avec cette vue dont on ne se lassait pas.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Notre très belle rencontre fut celle avec notre photographe, Vanessa Amiot qui nous a beaucoup aidés sur le déroulement du Jour J. Je ne la remercierai jamais assez pour tous ses bons conseils. Pour notre part, les photos de couple ont été faites le lundi qui suivait afin de pouvoir prendre des photos originales au lac et sur un terrain de basket, au moins la robe ne risque plus rien, on peut se lâcher et c’était sympa de la porter une deuxième fois le surlendemain.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Au final, surtout profitez de tous ces instants, ils passent tous très vite, mais sont tous aussi magiques les uns que les autres.

enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot
enregistrer
Photo : Vanesssa Amiot

Le mariage d’Audrey et Cédric vous a plu ? Voici les prestataires qui y ont participé : Photographe : Vanessa Amiot Photographie / Lieu et Traiteur : Les Trésoms / Robe : Rembo Styling boutique Mariées Haute-Savoie / Costume :  Reinier / Coiffure et Maquillage : L’Atelier / Chaussures mariée : Jonak / Chaussure marié : Finsbury / Alliances mariée : Mauboussin / Alliance marié : Christophe Borocco Joaillier / Fleuriste : Le comptoir des fleurs.

Selectionnez les prestataires que vous voulez contacter.

Reinier Vêtements Costume de marié
Finsbury Accessoires marié
Vanessa Amiot Photographie Photographes mariage