Symboles et traditions du bouquet de mariée

Symboles et traditions du bouquet de mariée

Le bouquet, accessoire tendance voir indispensable de toute bride-to-be qui se respecte. Idéal pour achever votre look nuptial, les mariées d'aujourd'hui prêtent une attention toute particulière à sa forme et sa composition, l'accordent à leurs tenues, et l'adaptent à leurs morphologies.

  • Bouquet mariée
  • Editor-choice
  • 2018

Le bouquet, accessoire tendance voire indispensable de toute bride-to-be qui se respecte. Idéal pour achever votre look nuptial, les mariées d’aujourd’hui prêtent une attention toute particulière à sa forme et sa composition, l’accordent à leurs tenues, et l’adaptent à leurs morphologies. Mais il n’en a pas toujours été ainsi, avant d’être le détail à la mode, le bouquet de mariée avait une forte symbolique et se devait d’obéir à plusieurs traditions. Retour dans le temps.

enregistrer
Credits: HD Photography

Origine du bouquet de mariage

Le bouquet de mariée puise ses racines au Moyen-Âge, à l’époque des guerres saintes précisément. Au fil de leurs périples, ce sont les croisées qui ont ramené cette tradition jusqu’en Europe. Initialement composé de fleurs d’oranger et réalisé par la future épouse, il avait pour but de symboliser sa pureté. En France, dès 1850, la coutume voulait que le bouquet soit déposé sur un coussin de velours, sous une cloche en verre devant trôner au sein du foyer du couple et ce pendant toute la durée de leur union. Il en fut ainsi jusqu’à l’orée de la première guerre mondiale.

enregistrer
Credits: Tatianna Michel – J’M Events&Déco

Symbolique de la composition

Selon la tradition, le choix et l’achat du bouquet incombe au futur marié. Il est d’ailleurs de mise qu’il utilise une de ses fleurs comme boutonnière. Rappelez-vous que le bouquet se sélectionne en fonction de votre robe, votre morphologie et du thème de votre mariage. On élit donc avec soin sa forme, ses couleurs et les variétés de fleurs et plantes qui le composent. On peut également l’accessoiriser avec de la dentelle, des rubans, des fruits ou même des plumes. On préfère des fleurs de saison et on prend en considération leurs parfums et leurs symboliques.

Les variétés conseillées

  • La rose rouge, symbole de l’amour pur
  • La tulipe, symbole de l’amour parfait
  • L’œillet, symbole de l’amour sincère. Attention, selon certaines croyances cette fleur porterait malheur.
  • La fleur de lys, symbole de pureté
  • L’azalée, symbolise la joie d’aimer
  • Le lilas, symbole de tendresse
  • Le lierre, symbole de l’amour éternel

Les variétés à éviter

  • La rose jaune, symbole d’infidélité
  • Le narcisse, symbole de froideur
  • La violette, symbolise l’amour secret
  • Le pois de senteur, symbole de mensonge
  • Le pissenlit, symbole de jalousie
  • Le mimosa, symbole de doute d’amour
  • L’hortensia, symbole d’indifférence

Vous ne voulez pas manquer les dernières tendances pour votre mariage ?

Abonnez-vous à notre newsletter

N’hésitez pas à faire appel à votre fleuriste pour plus de précisions, il saura vous conseiller à merveille. Vous pouvez également utiliser votre bouquet comme un moyen de vous différencier des mariées traditionnelles, pour cela, un seul mot d’ordre : l’originalité.

enregistrer
Credits: Berenice B. Photography

Tradition du lancé de bouquet

Ah le lancé de bouquet! Un moment tant attendu par les célibataires présentes au mariage. La mariée se met de dos et jette le bouquet en l’air, selon la légende, l’invitée qui l’attrape sera la prochaine à porter l’anneau. Cette tradition se procède généralement à la sortie de l’église ou juste avant l’ouverture du bal. À l’origine, le bouquet symbolisait la fertilité de la mariée, se partageant ainsi avec l’heureuse lauréate à l’issue du lancé.

Pas de panique, si vous êtes réticente quant à l’idée de céder votre bouquet vous pouvez en prévoir un second, plus petit, exprès pour ce moment du mariage. Toutefois, rien ne vous oblige à respecter cette tradition. Chacun est libre d’organiser son mariage comme il l’entend.

Plusieurs théories s’affrontent quant à la naissance de cette tradition. Pour certain, initialement la coutume voulait que l’on dérobe une chaussure à la mariée pour l’empêcher de courir, ce qui, en réalité, était une image pour conjurer l’adultère. Le soulier était ensuite lancé parmi les invités. La bouquet aurait ensuite remplacé la chaussure, pour des raisons évidentes de sécurité. Pour d’autres, le bouquet ne se lançait pas. Les convives hommes pourchassaient la mariée jusqu’à ce que l’un d’entre eux parvienne à lui soustraire.

enregistrer
Credits: L’œil de Noémie
enregistrer
Credits: Streetfocus
enregistrer
Credits: Mya Photographie

Besoin d’un coup de pouce pour choisir le bouquet qui vous ressemble ? Découvrez nos conseils !

Envie d’un mariage à la pointe de la mode ? Découvrez les 5 fleurs tendances en 2018 !