Publicité
#BodyShamingIsForLosers: le triomphe de la beauté féminine signé Chiara Ferragni

#BodyShamingIsForLosers: le triomphe de la beauté féminine signé Chiara Ferragni

#BodyShamingIsForLosers: Chiara Ferragni prend position en faveur de la beauté naturelle, sans photoshop, montrant les défauts, pour contrer la pression sociale exercée sur les femmes.

  • Célébrités
  • Tendance
  • International
  • 2018

Chiara Ferragni, même lors de son EVJF a réussi à créer une tempête médiatique qui, nous en sommes sûrs, ne va pas retomber facilement. Cette femme, comme le roi Midas, transforme tout ce qu’elle touche en or, et nous surprend cette fois par sa forte prise de position sur un sujet d’actualité dans l’univers de la mode: la beauté naturelle, sans filtre et sans Photoshop.

enregistrer
Photo via Instagram Chiara Ferragni
Publicité

La reine d’Instagram, qui a créé son empire en partageant des clichés de ses tenues, est en couple avec le rappeur italien Fedez avec lequel elle a un enfant. Faisant sûrement des envieux avec sa silhouette filiforme retrouvée rapidement après son accouchement, des internautes lui ont envoyé une foule de messages vitrioliques et méchants postés en réponse aux photos de son week-end à Ibiza avec ses amies. Elle a décidé d’y répondre de la plus belle des façons, en un message d’appel à l’acceptation de soi et des autres, qui nous la rend encore plus sympathique.

View this post on Instagram

Bebes #ChiaraTakesIbiza

Vous ne voulez pas manquer les dernières tendances pour votre mariage ?

Abonnez-vous à notre newsletter

A post shared by Chiara Ferragni (@chiaraferragni) on

La photo de la discorde ? C’est cette image, montrant Chiara tournée à moitié de dos, sans retouches pour effacer ses petites imperfections. Apparemment cette photo au naturel a déplu à de nombreuses internautes, qui ont lourdement critiqué l’influenceuse pour sa “graisse”.

View this post on Instagram

#ChiaraTakesIbiza

A post shared by Chiara Ferragni (@chiaraferragni) on

L’histoire aurait pu s’arrêter là, avec de basses critiques de personnes envieuses de sa beauté et d’un style de vie qui fait rêver, mais malheureusement, cela est devenu un véritable problème de société lorsque ces critiques ont été reprises sous forme de titre de journal, et pas n’importe lequel,  l’un des plus grands journaux d’Italie.

View this post on Instagram

Ibiza night 1 #ChiaraTakesIbiza

A post shared by Chiara Ferragni (@chiaraferragni) on

Le journal Corriere della Sera a en effet titré un article (celui-ci ayant été changé trois fois en quelques heures), « Chiara Ferragni, ses cheveux roses et ses « sosies » (rondes et heureuses) ». Les amies de Chiara Ferragni ont été critiquées pour leurs «défauts» physiques dans le texte de l’article, en plus écrit par une femme. La réaction de Chiara Ferragni n’a pas tardé et a eu, comme toujours, une résonance mondiale: avec un hashtag créé pour l’occasion, #BodyShamingIsForLosers, elle a décidé de répondre aux critiques en faveur des femmes qui n’ont pas peur de montrer leur physique naturel, pour sensibiliser l’opinion publique sur la gravité du fat shaming. Elle y explique que c’est un mauvais message pour toutes les femmes (principalement les adolescentes) qui peuvent en venir à souffrir de troubles de l’alimentation pour ressembler à un idéal qui n’existe que sur Photoshop.

enregistrer
Story Instagram de Chiara Ferragni

Sur sa story Instagram elle a répondu: “Je trouve cela dégoutant de souligner que mes amies sont heureuses à mon EVJF même si elles ne sont pas “minces” ou “en forme”. Il y a tellement de filles qui ont des problèmes de confiance en elles, et je suis choquée de voir ce message diffusé par un journal de cette envergure.” En effet, le plus choquant est que cet article n’a pas été écrit par le journal people du coin, mais par un quotidien d’information ce qui montre bien que la pression sociale du corps mince à l’extrême gangrène même les journaux importants.

Chez Zankyou, nous soutenons Chiara Ferragni et son combat, elle qui a toujours prôné la beauté naturelle féminine sous toutes ses formes, consciente du fait que le concept de la beauté est entièrement subjectif. Une femme heureuse, ronde ou mince, petite ou grande, est une belle femme. Au cri de #BodyShamingIsForLosers nous nous rallions.

Publicité

Donnez votre avis !

Liste de mariage Zankyou : Recevez 100% de vos cadeaux en cash sur votre compte !