Comment calculer le budget de votre mariage

Ce sujet souvent tabou ne le reste plus très longtemps dès qu’il s’agit de mettre les mains dans le cambouis. Et en matières de sous, mieux vaut ne pas se mettre des œillères si l’on veut éviter les mauvaises surprises ! Qu’il soit restreint ou illimité, le budget nécessite d’être planifié afin de gérer au mieux les dépenses de ce grand jour. Comment s’y prendre ? On fait le point étape par étape avec Charlène de l’agence Charlie & Com, Gwen R. Wedding Planner et Chloé de l’agence Aava Wedding.

Étape 1 : fixer le nombre d’invités

Commencez par établir la liste de vos invités“, recommande Charlène de l’agence Charlie & Com. “Le nombre d’invités aidera à déterminer votre budget, car il influe sur le nombre de repas à prévoir, la quantité de boissons, la taille de la salle, le nombre de tables (donc votre budget décoration…), etc. Après avoir établi la liste d’invités, vous pourrez budgétiser votre mariage et commencer à réfléchir à la répartition des coûts en fonction de vos moyens et/ou ceux de vos parents.” Votre liste est longue comme une journée sans pain ? On vous dit tout sur comment réduire sa liste d’invités de mariage.

Photo : Photocamex
Photo : Photocamex

Étape 2 : choisir un lieu ou à défaut une zone géographique

Les budgets sont très variables en fonction du standing choisi et de la région” prévient Chloé de l’agence Aava Wedding. Il faut donc vous décider pour un lieu – et rapidement ! – pour pouvoir budgétiser votre mariage. “Le prix de la salle peut varier du simple au triple” corrobore Charlène. Il est donc indispensable de s’informer en amont “des prix du marché actuel selon la zone géographique” termine la wedding planner Gwen R. Et en matière de prix, pas de surprises : “oui, il est moins cher d’organiser un mariage dans le sud ouest que dans le sud est. Vous allez me dire n’importe où en France sera moins cher que la French Riviera…

Photo : Benjamin Brette
Photo : Benjamin Brette

Étape 3 : qui paye ?

Il est important que cette question soit clarifiée dès le départ (ce sera l’occasion d’un repas entre les deux familles !)” confie Charlène. “Du fait que de nos jours les mariages se célèbrent de plus en plus tard (âge moyen en France de 30 ans), les couples, indépendants financièrement, décident de payer l’intégralité (ou une grosse partie) de leur mariage. Mis à part dans certaines cultures, il n’y a plus réellement de règle. Mais il arrive encore que les parents souhaitent s’impliquer financièrement dans les préparatifs du grand jour.” Tout dépend donc de “l’âge, la situation professionnelle, familiale, et financière” résume Gwen R., et de la famille : “les grands-parents proposent souvent d’aider et généralement régalent leur petits enfants en payant les tenues du jour J.

Photo : L'Oeil de Noémie
Photo : L’Oeil de Noémie

Étape 4 : bloquer lieu de réception et traiteur

Si vous faites partie des chanceux qui peuvent réquisitionner le mas de tante Jacqueline ou bien la ferme de Robert, l’ami de vos parents, alors vous vous serez déjà enlevé une grosse épine du pied. Sans surprise, le lieu et le traiteur sont “les deux premiers postes donc qui sont prioritaires quant à l’organisation d’un mariage” rappelle Gwen R.. Bien entendu, “chacun est libre d’avoir son avis sur la priorité des postes d’une organisation de mariage” précise la wedding planner, “chacun est libre de privilégier un lieu particulier au détriment d’une animation quelconque ou d’un traiteur. A l’inverse, d’autres préféreront une arrivée grandiose mais n’auront pas été indécents quand au choix de tenue.” En définitive, Charlène rappelle que “toutes ces questions sont à aborder dès le départ avec votre moitié. Et n’oubliez pas que les préparatifs du mariage sont une question de compromis.

Photo : L'objectif du Barbu
Photo : L’objectif du Barbu

Étape 5 : mettre en place le calendrier des dépenses

Charlène recommande idéalement de “mettre en place un calendrier des dépenses, ainsi qu’un échéancier par prestataire.” A noter que la plupart des prestataires demandent 30% d’acompte à la signature du contrat et le solde une semaine avant le mariage. De fait, “les mariés les mieux organisés lisse le budget total sur l’entière période des préparatifs et donnent tous les mois une somme définie à chaque prestataire” explique Gwen R..

Photo : Clément Herbaux
Photo : Clément Herbaux

Quelques chiffres…

Même s’il est difficile de donner un chiffre moyen tant les variables sont multiples et changeantes, et qu'”on peut très bien organiser un mariage à faible coût avec de nombreux invités, ou faire appel à des prestations de luxe pour une trentaine de convives” rappelle Charlène, nos trois wedding planners nous donnent un ordre d’idée :

Gwen R. : “Sur la base du plus petit budget qui bénéficierait d’un lieu dit « gratuit » , donnons l’exemple de la maison d’un proche de la famille et d’un repas unique et convivial, ainsi qu’un buffet fromages et dessert, nous nous en sortirions avec un budget de 20€/tête ( sans l’alcool). En prenant un food truck, tendance 2017 sur la Côte d’Azur, le budget traiteur par tête peut aller jusqu’à 40€ ( buffet apéritif, pièce traditionnelle food truck : burger ou bagel).

Photo : Studio LM
Photo : Studio LM

Concernant les menus traiteur, les tarifs oscillent entre 70€ et 120, 150€ voire plus… Concernant les lieux, nous avons un choix infini entre les domaines viticoles ou vinicoles, les mas provençaux, les salles de réception diverses et variées ou les châteaux. Leur location peuvent aller de 2500-3000€ à 6 ou 7 et même 10 000€. 

À toutes ces fourchettes de budget lieu/traiteur rajoutez la décoration ( carterie, fleurs…) , les vins et champagnes, le dessert et les cadeaux invités. En résumé, grâce aux différents alternatives proposées aujourd’hui, le coût par invité peut être très variable. De 40€ à 180-200€ les mariés peuvent trouver chaussures à leur pied.

Chloé : “Il faut compter minimum 30 000€ pour 100 convives pour une jolie réception mais le budget peut vite monter à 80-100 000€“.

Charlène : “Si vous souhaitez vous faire plaisir et vous marier dans le Sud de la France avec une centaine de convives, comptez un budget moyen de 20 000€.”

Photo : Photocamex
Photo : Photocamex

Les pièges à éviter

Chloé : “Bien anticiper les coûts supplémentaires obligatoires, que les prestataires ne mentionnent généralement pas dans les devis et qu’il vous faut rajouter par la suite.

Charlène : Ne pas planifier et organiser ses dépenses, c’est le meilleur moyen de dépasser son budget ! D’ailleurs, ne pensez pas que votre budget est gravé dans le marbre, généralement les mariés le dépassent de 15 à 20%. Ce qui est à prendre en compte lorsque vous fixerez votre budget (prévoyez des marges de manœuvre !). Enfin, ne prenez pas comme référence le budget du mariage de vos proches. En fonction de l’année et de la localisation, les prix auront surement changé.”
Photo : Christophe Gadéa
Photo : Christophe Gadéa
Gwen R. : “Les pièges à éviter sont bien entendus les clauses mal intentionnées des contrats que les mariés signeront avec leur différents prestataires. Je parle des heures de vacation, des professionnels qui n’en sont pas, l’absence de contrat tout simplement, qui peut se traduire en absence physique le jour J… Par ailleurs, pensez à ne pas « engager » Tonton Réné pour les photos ou la cousine Nelly pour le gâteau. D’une part, vous pourriez regretter après des années à ne pas avoir de vraies photos ou du moins pas tous les moments et, d’autre part, ce sont des invités, ne leur gâchez pas ce plaisir ! Le calcul d’un budget de mariage dépend de vos envies, vos priorités, des aides qui vous seront allouées et surtout de votre porte monnaie. Alors, posez tout à plat, visitez, rencontrez des prestataires, dégustez, essayez. Pour ce qui est de l’amour, c’est encore incalculable, alors foncez et vivez vos rêves les plus fous en vous aimant tout simplement.
Photo : Pauline Franque
Photo : Pauline Franque

Vous vous êtes lancés dans les opération et votre budget explose ? Découvrez également comment réduire le budget de votre mariage.

Contactez les entreprises mentionnées dans cet article

Donnez votre avis !

Voyage de noces personnalisé selon vos goûts, vos envies et votre budget : Australie à la carte
Voyage de noces personnalisé selon vos goûts, vos envies et votre budget : Australie à la carte
Australie à la carte va être l'allié de votre voyage de noces ! Quoi de plus romantique et magique qu'une lune de miel en Australie ? Avec ses paysages de toute beauté, sa culture pleine de traditions et de mystères, sa faune et sa flore incroyables, futurs mariés, vous allez forcément succomber aux charmes de l'Australie. Optez donc pour l'expertise d'Australie à la carte !
Une organisation de mariage zen, adaptée à votre budget et à vos envies : Be Happy Agency
Une organisation de mariage zen, adaptée à votre budget et à vos envies : Be Happy Agency
Be Happy Agency : la garantie de profiter sereinement des préparatifs de votre mariage. Que vous vouliez déléguer tout ou partie de l'organisation de votre mariage, vous allez adorer le professionalisme, la forte créativité et la grande bonne dose de bonne humeur de toute l'équipe de Be Happy Agency.
Vous avez un petit budget? Voici 25 robes de mariée tendances à prix doux !
Vous avez un petit budget? Voici 25 robes de mariée tendances à prix doux !
Etre tendance en préservant son porte-monnaie c'est possible même pour le Jour J !

Créez gratuitement et facilement un site super chic pour votre mariage !

100% personnalisable, faites votre choix parmi des centaines de designs Voir plus de designs >

Votre entreprise peut aussi faire partie de Zankyou !
Si vous êtes un professionnel du mariage, Zankyou vous offre l'opportunité de faire connaître vos services à des milliers de futurs mariés qui utilisent nos services pour organiser leur mariage dans 23 pays. En savoir plus